Holà les Fastfooters. Il a été l'auteur d'un but magistral, hier, en 8e de finale de la Coupe du monde avec la Colombie contre l'Uruguay (2-0). L'autre est la star et le grand absent de cette même sélection. Falcao et James Rodriguez, recrutés à prix d'or par l'AS Monaco l'été dernier, semblent décidés à quitter, ensemble, le Rocher direction... Madrid ! Le Real n'en demandait pas tant. Quoi que...

Falcao a toujours voulu porter les couleurs du Real.

Falcao a toujours voulu porter les couleurs du Real.

Falcao, une saison blanche pour rallier la casa blanca

 

L'été dernier, Radamel Falcao quittait, les larmes aux yeux, l'Atlético Madrid pour l'AS Monaco et la Ligue 1. Pour le consoler quelques peu, le club du Rocher lui fait signer un contrat de quatre ans, assorti d'un salaire annuel de 14 millions d'euros. Il devient par la même occasion le 6e joueur le mieux payé de l'année 2014. L'ASM avait donc remporter le gros lot et son bras de fer avec... le Real Madrid. A l'époque, le président des Merengue, Florentino Perez, cherchait un n°9 après notamment le départ de Gonzalo Higuain (Naples).

 

Mais Falcao, homme de coeur, ne se voyait pas répondre aux sirènes du Real Madrid après deux saisons en or avec le grand rival, l'Atlético (70 buts en 96 matches). Dès lors, l'international colombien, âgé de 27 ans, quitte la capitale espagnole pour la Principauté. 

 

En janvier, Falcao se blesse gravement au genou en Coupe de France et doit dire adieu à l'ASM (après 9 buts au compteur) et au Mondial au Brésil. Après une rééducation menée tambour-battant, l'attaquant star des Cafeteros suit ses partenaires depuis les tribunes. 

 

Et à en croire le quotidien espagnol As, le grand absent laisse filtrer des messages à ses amis de la sélection, assurant qu'il souhaiterait rallier, dès la saison prochaine, la Casa Blanca. Le père du joueur assure que ce dernier "a toujours voulu jouer pour le Real Madrid". Les messages se font de plus en plus nombreux. 

 

Quelles sont les positions de l'ASM et du Real ?

 

Officiellement, l'AS Monaco de Leonardo Jardim n'est pas vendeuse. D'autant plus que le joueur se dit heureux sur le Rocher. 

 

Au Real, confiance a été renouvelée récemment à l'attaquant français, Karim Benzema. Convaincant avec les Bleus au Brésil, celui qui a inscrit 72 buts en 159 matches de Liga avec les Merenguepourrait voir son salaire annuel passé de 5 à 7 millions d'euros et son bail prolongé jusqu'en juin 2018. Une décision du club madrilène suite au blocage de Manchester City sur le dossier Agüero et la morsure de Luis Suarez au Mondial. 

 

Ainsi, l'"appel du pied" officieux de Falcao pourrait faire réfléchir le board madrilène, qui a la ferme intention de regagner la Liga laissée la saison passée à l'ennemi, l'Atlético. Et pour mettre la puce à l'oreille de Florentino Perez, qui ne lésine pas sur les moyens, chaque été, pou attirer un top player, Falcao serait prêt à réduire de moitié son imposant salaire (soit de 14 à 7 M€). De plus, et toujours selon As, Falcao entretiendrait une belle amitié avec la star du Real, Cristiano Ronaldo.

 

Selon d'autres sources, le Real serait prêt à débourser 50 millions d'euros, soit 5 de plus que l'ASM l'été dernier. Mais le club madrilène pourrait jouer sur le vif attrait de la formation monégasque pour le milieu offensif argentin, Angel Di Maria... Un échange serait-il dans l'air ?

2 - James Rodriguez, toutes voiles dehors !

 

La possible arrivée de James au Real Madrid s'appuit sur les mêmes ingrédients que ceux prêtés à Falcao. Le jeune Colombien, 22 ans, qui brille actuellement avec la sélection colombienne au Mondial, aurait confié son envie de rallier le club merengue. "L’Espagne possède l’un des plus grand championnats du monde et j’espère y jouer un jour. Jouer en Espagne, c'est un rêve (...). Je préfère le Real Madrid au Barça", a confié le meilleur buteur actuel de la Coupe du monde à la radio Cadena Cope. 

 

Il n'en fallait pas plus pour attirer l'attention du Real Madrid. Dans son rôle, l'agent de James a déclaré que la porte était ouverte pour un départ du Rocher, un an seulement après son arrivée en provenance de Porto : "Ce ne sont pas les seuls à suivre les prestations de James, je peux vous assurer qu’il y a pas mal de club sur ses traces. Il y a bien sûr Naples, mais pour les autres je vais me taire pour le moment. Sa valeur est montée en flèche ces dernières saisons et si un club veut l’arracher à Monaco, il devra surement investir plus de 45M€, prix auquel le club l’a acheté à Porto l’été dernier."

 

Là encore, les dirigeants de l'AS Monaco auront bien du mal à conserver sa pépite, non pas sur le plan financier mais si, au contraire, cette dernière capitalise sur son Mondial pour rejoindre un grand club européen. La balle est, une nouvelle fois, dans le camp du Real Madrid, déjà bien pourvu en talents offensifs.

Retour à l'accueil