Holà les Fastfooters. Vous avez certainement attendu, dans la nuit de jeudi à vendredi, le Superclasico comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Mais l'affiche entre l'Argentine et le Brésil est tombée à l'eau, suite à des pluis diluviennes. Cette dernières est reportée à ce soir (1h du matin, heure française). Et pour tout savoir de ce choc entre les deux monstres du foot sud-américain, TFF vous propose 10  heures de live bien : enjeux, compos, petites phrases, duels, partages... rien ne vous échappera ! N'hésitez pas à actualiser et à partager cette page sur les réseaux sociaux jusqu'au coup d'envoi. Prêt ? Eh bien c'est parti !

ARGENTINE-BRESIL : 10H D'AVANT-MATCH EN LIVE GARANTIES SANS PLUIE

15h00 - Avant de rentrer pleinement dans ces 10h de LIVE non-stop, place aux compositions probables des deux équipes :

 

Argentina : Sergio Romero, Roncaglia, Otamendi, Funes Mori, Rojo, Banega, Mascherano, Biglia, Di María, Higuaín, Lavezzi (ou Correa)

 

Brésil : Alisson, Daniel Alves, Miranda, David Luiz, Filipe Luís, Luiz Gustavo, Elias, Willian, Douglas Costa, Neymar, Ricardo Oliveira

 

15h30 - Le grand absent de cette rencontre se nomme Lionel Messi. Depuis la fin septembre, le quadruple Ballon d'Or souffre d'une rupture du ligament collatéral interne de la jambe gauche. Son retour est espéré pour le Clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone dans huit jours. Dans son rôle de n°10, la Pulga sera remplacé Angel di Maria. Il sera intéressant d'observer le joueur du PSG à ce poste...

15h45 - Infirmerie toujours. Lionel Messi n'est pas le seul forfait de la sélection argentine pour ce match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Ainsi, le sélectionneur de l'Albiceleste, Tata Martino, a dû composer son équipe sans Sergio Aguëro, Pablo Zabaleta, Ezequiel Garay, Javier Pastore Carlos Tevez. L'armada offensive en prend un sacré coup.

16h00 - Avant de poursuivre sur l'Argentine et de détailler l'effectif du Brésil, petit point Evelyne Dhéliat. Hier soir (21h à Buenos Aires), le match a été reporté suite à de fortes averses qui se sont abattues sur le stade Monumental. La pelouse a été très vite rendue impraticable. La preuve avec cette vidéo, qui n'est pas sans rappeller un certain Nice-Nantes...

16h15 - Pour les fans du PSG, voilà la situation de leurs protégés pour la rencontre de ce soir. Résumé par @thefastfoot himself :

16h30 - Côté brésilien, le report du match de 24 heures ne devrait pas perturber les joueurs plus que cela...

Il est difficile de dire si nous serons pénalisés. Si c'est le cas, les deux équipes le seront. Mais je ne vois pas de soucis physiques."

Fábio Mahseredjian, préparateur physique de la Seleção

16h35 - Un préparateur physique brésilien qui peut se féliciter de la présence de joueurs en grande forme : Neymar et Douglas Costa. Le premier, qui a purgé ses quatres matchs de suspension avec la Seleçao, a inscrit un but d'anthologie le week-end dernier face à Villarreal avec son club du FC Barcelone. Le second aligne les performances de grande classe du côté du Bayern Munich. Les deux devraient être titulaires ce soir au Monumental. Et pour le plaisir des yeux, le bijou de NJR :

16h45 - Qui a l'effectif le plus cher ce soir ? Réponse : le Brésil. La Seleçao pèse à elle seule 428 millions d'euros, soit plus que l'Argentine (380 millions) selon les estimations de Transfermarkt. Une Albiceleste sans Messi (120 M€), ni Agüero (60M€). Dans le détail, Neymar = 80 M€, Di Maria = 50 M€ et Higuain = 47 M€...

 

17h00 - Les absents côté brésilien : le défenseur Thiago Silva, capitaine lors de la dernière coupe du Monde, paie encore pour la catastrophe qu'a été cette dernière et n'a pas été retenu. Le sélectionneur auriverde, Dunga, n'a pas souhaité s'appuyer sur le milieu Philippe Coutinho, qui réalise pourtant un bon début de saison avec Liverpool. Enfin, Julio Cesar, titulaire indiscutable au Benfica, a été écarté au profit du gardien des Corinthians, Cassio.

Je suis déçu quand je ne fais pas partie de l'équipe nationale, parce que j'aime jouer pour aider mon pays. Mais que je reçoive l'appel ou non, je continue à travailler très dur pour progresser."

Philippe Coutinho à Goal.com

17h10 - Hier, le journal argentin Olé s'est payé la tête du défenseur brésilien David Luiz ! On peut lire en titre de Une : «Tudo pelo», un jeu de mots en référence à la chevelure imposante de David Luiz qui signifierait «crétin» («pelotudo» en espagnol). ""Sans Messi, ils ne sont pas les meilleurs", aurait dit le joueur. A-t-il déjà oublié les humiliations du Mondial et de la Copa America ?", écrit également en Une le quotidien sportif. Pas de quoi ravir David Luiz qui s'est fendu d'un communiqué, assurant n'avoir jamais prononcé cette phrase et réitérant son respect de l'adversaire. C'est ce qu'on appelle faire monter la sauce... Un classique du Superclasico.

17h15 - D'où le petit zoom sur les Brésiliens du PSG pour la rencontre de ce soir :

17h30 - Contexte de ce "Superclasico", 102e du nom :

 

Pour l'Argentine, ce match à domicil s'annonce crucial à plus d'un titre. Tout d'abord, comme on n'a pu le voir un peu plus haut, l'Albiceleste sera privée de nombreux éléments, notamment dans le secteur offensif. Un vrai handicap car l'Argentine est déjà dos au mur dans ces éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Après deux journées, elle pointe à une inquiétante 8e place dans la zone de qualification sud-américaine, qui comporte 10 équipes. Pour l'heure, les Argentins n'ont pas marqué le moindre but : défaite contre l'Equateur (0-2) et nul face au Paraguay (0-0). Pire, son sélectionneur, Geraldo Martino est dans le feu des critiques depuis la défaite en finale de la Copa America, contre le Chili. La presse argentine l'assure : si son équipe ne prend pas de points lors des deux prochains matches contre le Brésil et la Colombie, "Tata" saute ! C'est tendu.

Dans les rangs brésiliens, la donne n'est guère plus réjouissante. Au sortir d'un Mondial raté, la Seeçao a décidé de faire de nouveau confiance à Dunga, champion du monde 1994. Dans ces éliminatoires, le technicien carioca a vu son équipe chuter d'entrée contre le Chili (0-2) avant de se refaire la cerise contre le Venezuela (3-1), grâce notamment à un doublé de Willian. Dunga cherche encore la bonne formule mais pourra, cette fois, disposer de sa star en pleine possession de ses moyens, Neymar. Mais voilà, le Brésil n'a plus battu l'Argentine, finaliste de "sa" coupe du monde", depuis 6 ans en Argentine.

17h35 - Tata Martino craint Neymar, mais lui a adressé un petit tâcle en conf' :

Neymar a atteint le très haut niveau. Il rivalise avec des joueurs comme Messi ou Cristiano Ronaldo, deux joueurs que nous considérons au-dessus. Il traverse une très bonne période pour son retour en Seleçao."

Le sélectionneur de l'Argentine

17h50 - Le point sur les matchs d'avant-hier et d'hier soir dans la zone Amérique du sud :

 

Bolivie-Venezuela 4-2 

Equateur-Uruguay 2-1

Chili-Colombie 1-1

Un coup d'oeil sur le classement :

ARGENTINE-BRESIL : 10H D'AVANT-MATCH EN LIVE GARANTIES SANS PLUIE

18h00 - A 7h du coup d'envoi les amis, le point Evelyne Dhéliat : il n'y a pas de pluies attendues ce soir dans le ciel de Buenos Aires, juste quelques épidsodes venteux. Bon, je ne vous propose pas un grand Live pour rien... Ouf !

18h10 - Dunga mise beaucoup sur le départ de Neymar :

En terme de chiffres et de statistiques, Neymar possède un rendement supérieur. Messi s’est blessé récemment et Cristiano n’a plus la même efficacité qu’avant. Neymar est en progression constante à Barcelone. Il a plus que couvert l’absence de Messi. Il est en train de vivre un grand moment. »

Le sélectionneur brésilien en conf'

18h20 - Pour le Superclasico de ce soir, la légende du foott brésilien, Romario, voit une large, très large, très très large victoire de son pays. Objectivité ?

Sincèrement, j'aimerai que le Brésil gagne 11 à 0. Les matchs face aux argentins ont toujours une saveur particulière, mais ce sont des matchs difficiles. Le Brésil va gagner mais la rencontre sera serrée."

L'attaquant du Barça dans les années 90

18h30 - On affine les compos (de sources sûres), mais ces dernières ne sont toujours pas officieles : 

18h40 - L'une des surprises du possible XI de départ du Brésil se nomme Lucas Lima. Méconnu en Europe, le milieu offensif, âgé de 25 ans, brille depuis plusieurs saisons avec le FC Santos. Courtisé actuellement par les plus grands clubs en Europe, le joueur du Peixe, qui rêve de jouer avec Neymar, pourrait fêter sa 5e sélection ce soir.

Je savais que j'allais jouer. Je suis déçu que le match ait été reporté, j'espère que le professeur ne changera pas d'avis (rires). J'espère que rien ne changera d'ici demain."

Lucas Lima

19h00 - L'avis de Dunga sur le match du soir :

Contre l'Argentine, c'est toujours une guerre et le rival va devoir se surpasser sans Messi. Nous avons nous-mêmes été privés de Neymar et nous sommes très heureux qu'il revienne. Cela augmente beaucoup notre potentiel."

Dunga, le sélectionneur brésilien

19h30 - Comment vont jouer les deux équipes ce soir ? Eléments de réponse : 

 

A domicile et avec ses nombreux absents, l'Argentine devrait se présenter avec un profil résolument défensif. Ainsi, Tata Martino devrait s'appuyer sur trois milieux pas vraiment reconnus pour leur prise de risque offensif, Biglia-Mascherano-Banega. La curiosité résidera dans la présence dans le poste de n°10 d'Angel Di Maria. En pointe, Gonzalo Higuain aura le rôle de finiseur en l'absence d'Aguëro. Il devrait être épaulé par Lavezzi ou Correa (Atlético Madrid). Vers un 4-5-1 ? 

Le Brésil a sa carte à jouer les enfants. Outre le retour de Neymar, qui devrait jouer en n°10, le talentueux attaquant du Barça devrait être épaulé par Willian et Douglas Costa. En pointe, exit Fred, Dunga devrait s'appuyer sur Ricardo Oliviera. La défense, en l'absence de Thiago Silva et Marcelo, soulève quelques interrogations. On regrettera l'absence du patron Julio Cesar dans les buts.

J’ai ce désir de jouer. Si Dunga a besoin de moi, je suis à sa disposition. Marquer contre l’Argentine, ce serait spécial pour moi. Je n’ai pas encore pu le faire. J’attends ce match avec impatience et je serai très heureux si je pouvais jouer et marquer."

Ricardo Oliviera sur CBF TV

19h45 - Ce soir, à Buenos Aires, Neymar pourrait inscrire son 250e but dans sa carrière professionnel. Et dire qu'il n'a que 23 ans...

20h00 - Compo toujours. Pour certains sources, Dunga pourrait aligner Neymar en n°9 pour son grand retour, en plaçant Oscar en 10. Séduisant.

20h15 - Point Evelyne Dhéliat : ça va tenir ce soir, ça va tenir !

20h30 - Le match vu par l'ancienne idole du football argentin, Javier Zanetti

Ce sera un grand match, pour tout ce que cette rencontre représente. C'est vrai que l'Argentine devra faire sans Messi et Aguero, mais il y a d'autres très grands joueurs comme Di Maria ou Higuain. Neymar fera son retour avec le Brésil. J'espère juste que ce sera un beau spectacle."

L'ancien capitaine de l'Inter Milan

21h00 - Certains découvriront pour la première fois ce soir Allison Becker, le gardien de la sélection brésilienne. Agé de 23 ans, le gardien de l'Internacional s'apprête à connaître sa deuxième cape. Le grand gaillard d'1,93 m est d'ores et déjà sur les tablettes de l'AS Rome.

21h05 - Allez, on se mate France-Allemagne et on se retrouve après, avec notamment les composition des équipes. A toute.

 

00h00 - Les compositions officielles : 

 

01h10 - Désolé pour ce LIVE considérablement ralenti suite aux fusillades qui ont touché Paris. On espère que vous allez tous bien. On se retrouve plus tard. Bon match à ceux qui en ont le coeur.

Retour à l'accueil