Bonjour les Fastfooters. Le week-end dernier, le Paris Saint-Germain a décroché son 4e titre de champion de France de suite. Mais le club de la capitale ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Dans les semaines à venir, il tentera de réaliser un incroyable quadruplé championnat-Coupe de la Ligue - Coupe de France - Ligue des champions. Mais le board parisien voit déjà plus loin et pense déjà aux mouvements pour apporter un nouveau souffle à l'effectif. Et depuis quelques jours déjà, un nom revient avec insistance, celui de Lucas Lima. Mais qui est-il ? Thefastfoot vous dit tout sur celui qui pourrait devenir la première recrue du mercato estival du PSG. N'hésitez pas à partager cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.

QUI ES-TU LUCAS LIMA, FUTURE RECRUE DOYEN SPORTS DU PSG ?

Lucas Lima

Le PSG et le Brésil, c'est une longue et belle histoire. Et pour rafraîchir les esprits de Zlatan Ibrahimovic, il y a eu des prédécesseurs à ses partenaires brésiliens (Maxwell, Thiago Silva, David Luiz, Marquinhos, Lucas Moura...), comme Raï, Ronaldinho ou encore Ricardo. Et la formation parisienne ne compte pas mettre fin à cette divine idylle. Pour preuve, l'une des rumeurs les plus avancées à ce stade de la saison porte les recruteurs du PSG vers Santos, l'un des clubs phares du football auriverde. Paris y avait recruté Lucas Moura en janvier 2013 pour 40 millions d'euros. Et l'été prochain, un autre Lucas pourrait bien conduire le board parisien vers une nouvelle folie : Lucas Lima. Il faut dire que ce dernier ne manque pas de qualités, loin de là.

Lucas Lima, un gaucher technique 

 

A 25 ans, Lucas Lima connaît une ascension progressive dans son pays natal. Formé à l'AAI Limeira, le natif de Marilia s'est exprimé sur les pelouses de première division brésilienne avec l'Internacional. Après quelques apparitions, il a connu sa première saison pleine en D2, en 2013, avec le club de Sport Recife. Il y a disputé 36 matchs, inscrivant 7 buts et délivrant 6 passes décisives. Des statistiques qui ont séduit les responsables de Santos, qui l'ont recruté en février 2014 pour un montant d'1,5 millions d'euros. Un tournant dans la carrière du jeune Lucas Rafael Araújo Lima

Au sein du club du Peixe - où s'est révélé Lucas Moura avant lui -, Lucas Lima a très vite gagné ses galons de titulaire. Sa première saison est une réussite (4 buts et 8 passes décisives en 45 matchs disputés toutes compétitions confondues). Avec sa nouvelle formation, il atteint les demi-finales de la Coupe du Brésil. Au fil des mois, il étale ses qualités sur les pelouses brésiliennes. Doué techniquement, Lucas Lima est un pur gaucher doté d'une redoutable vision de jeu. Véritable métronome de Santos, il excelle dans un rôle de milieu relayeur. Un profil qui a rapidement convaincu son sélectionneur national, Dunga, de le convoquer. 

En 2015, Lucas Lima sort une nouvelle fois saison pleine. En club, il a disputé pas moins de 60 matchs toutes compétitions confondues (pour 6 buts et 10 passes décisives). Des performances qui l'ont conduit au titre de champion de l'Etat de Sao Paolo. En sélection, le gamin de Marilia s'est progressivement installé dans le XI de départ de Dunga. Il compte six sélections à ce jour, dont une, très remarquée, contre l'Argentine en novembre dernier. Lucas Lima y est allé de son but.

Lucas Lima, un joueur explosif 

 

A l'instar de son compatriote, Lucas Moura, Lucas Lima est capable de faire lever tout un stade sur une accélération ou par la qualité de ses frappes. Son explosivité et son sens du jeu sont reconnus par nombre d'observateurs. Comme ce joli numéro lors de la recontre opposant Novorizontino à Santos (3-3) - à partir de 4'58'' - :

Sa pointe de vitesse, dans le milieu axial, est un atout pour ses partenaires. Regardez plutôt :

Lucas Lima, le Brésilien à la mode de Doyen Sports

 

Rapide, technique, gaucher, international, Lucas Lima ne manque pas de qualités. Et depuis plusieurs mois déjà, son nom est associé à de grands noms du football européen. Après Naples, et les avances d'un club chinois ces dernières semaines, ce sont le Real Madrid et le FC Barcelone qui suivraient les moindres faits et gestes du milieu e terrain offensif. A Madrid, de nombreux médias l'annoncent comme le successeur de James Rodriguez et/ou d'Isco, qui disposeront d'un bon de sortie l'été prochain. En Catalogne, son partenaire en sélection, Neymar, ferait du lobbying auprès de sa direction pour que Lucas Lima rejoigne les rangs des Blaugrana dans les prochains mois.

Conscient de cette agitation, Santos, qui a l'habitude de bien négocier le départ de ses talents vers l'Europe, a fixé le prix d'un transfert de Lucas Lima l'été prochain. Au début du mois de janvier, le président du club du Peixe, Modesto Roma Junior, a mis les choses au clair. Lucas Lima ne sera pas cédé à un autre club brésilien (n'en déplaise aux Corinthians), et s'est montré flexible quant à la clause libératoire de son joueur, fixée à ce jour à 50 millions d'euro. Dans l'hypothèse d'un transfert, Modesto Roma Junior se dit prêt à discuter à partir de 30 millions d'euros. 

A noter par ailleurs que le dossier Lucas Lima ne s'annonce pas des plus simples pour ces prétendants. Au-delà du montant du transfert, le joueur appartient à la société Doyen Sports, spécialisée dans la tierce-propriété. Ainsi, les droits de l'international brésilien de 25 ans sont répartis de la façon suivante : 80% appartiennet à Doyen Sports, 10% à Khodor Soccer et 10% à Santos. Dans ces conditions, le club ne touchera que peu d'argent de son transfert mais tient d'ores et déjà son successeur, qui n'est d'autre que sa doublure sur le banc, Rafael Longuine (25 ans).

Il y a un mois, l'agent de Lucas Lima, Wagner Ribeiro (qui défend également les intérêts de Neymar et Lucas Moura) faisait état, dans la presse brésilienne, d'un intérêt du PSG. Mercredi, le quotidien Lance ! remettait au goût du jour cette annonce, en assurant que le club de la capitale était intéressé par le joueur dans la perspective de la saison prochaine. Face à ses rumeurs de départ, Lucas Lima s'est confié ce samedi dans les colonnes de Globo. Extraits :

Je ne partirai que si c'est bien pour Santos, je ne veux pas partir par une porte dérobée. Quand ils auront reçu des propositions, je m'assoirai avec eux (...). Santos n'a aucun intérêt à me vendre mais je veux partir, tout le monde le sait."

Lucas Lima à Globo

J'étais heureux de l'intérêt du PSG. Ce serait pas mal si c'était vrai (rires). Je ne sais pas si ça serait plus facile (d'aller au Barça). Quel club et où je vais jouer, je ne le sais pas. Je voudrais bien déjà le savoir mais ce n’est pas le cas."

Lucas Lima à Globo

A ce jour, le site Goal.com assure que des représentants du PSG seraient venus aux informations concernant un éventuel transfert du joueur. Mais d'autres prétendants, parmi lesquels le FC Porto, auraient fait de même. Santos n'a, pour sa part, pas confirmé l'approche du club parisien. Mais on le sait, dans ce genre de dossier, mieux vaut avancer masqué...

Lucas Lima, pour quoi faire au PSG ? 

 

Certes, le gamin a du talent, mais il est certain que le club parisien a d'autres secteurs de jeu à renforcer que son milieu de terrain. Lucas Lima évoluerait dans le secteur de jeu de Blaise Matuidi ou Marco Verratti, voire à la place de Javier Pastore. Trois joueurs qui ne sont pas vraiment sur le départ du côté parisien. Valeur montante de la Seleçao de Dunga, pas sûr que le Brésilien soit intéressé par un rôle de doublure. Pas évident donc de voir l'apport du joueur dans la formation entraînée par Laurent Blanc. Mais de son côté, le board parisien ne veut pas laisser filer un joueur, déjà âgé de 25 ans, quitte à le prêter dans la foulée. C'est une option parmi tant d'autres. Affaire à suivre.

Retour à l'accueil