Hello les Fasfooters ! Mercredi (20h45) au Parc des Princes, le PSG défiera Manchester City en quart de finale aller de la Ligue des champions. Le vainqueur de cette double confrontation (match retour le 12 avril) s'offrira la première demi-finale de C1 de son histoire. Pour certains joueurs (Ibra, Maxwell, Yaya Touré...), cette opportunité ne se représentera peut-être pas. Et pour cause. Le mercato estival devrait chambouler les XI des deux équipes en vue de l'exercice 2016-2017... Ainsi, Thefastfoot a décidé de se projeter très précisément au 14 mars 2017 (c'est un mardi !), veille d'un 8e de finale aller de LDC très attendu entre Man City et le PSG, à l'Etihad Stadium cette fois. Entre fantasme, espoir et fiction, voyageons ensemble dans le temps.

Pep Guardiola à City, Laurent Blanc à Paris

Pep Guardiola à City, Laurent Blanc à Paris

Avant-même la fin de la saison (2015-2016), qui s'annonce riche pour le PSG d'un point de vue sportif (Ligue des champions, Coupe de France, Coupe de la Ligue...), les médias se penchent sur le mercato et le profil de la formation parisienne pour l'exercice 2016-2017. Parmi eux, L'Equipe a publié, lundi, quatre pages sur le club champion de France, en accordant une large place au dossier Neymar et à ce à quoi pourrait ressembler le XI type de Paris l'année prochaine. C'est le point de départ de cet article. Maintenant, passons en mode "Mars 2017".

1. Un duel de superstars : Neymar (PSG) vs Pogba (Manchester City)

 

Du côté du PSG, le gros coup de l'été dernier - comprenez de l'été 2016 - se nomme Neymar. Les dirigeants qataris n'ont pas hésité à débourser un peu plus de 190 millions d'euros pour recruter le Brésilien, faisant du joueur de 25 ans le plus gros transfert de l'histoire du football. Une opération qui a crée bien des remous. A Barcelone, Neymar est devenu persona non grata. Beaucoup ont vu dans son départ un exil afin d'échapper au fisc. L'affaire "Panama Papers" a également pas mal ébranlé les stars du ballon rond...

Paul Pogba à City, Neymar à Paris

Paul Pogba à City, Neymar à Paris

Sportivement, l'ancien joueur de Santos a eu besoin de quelques mois pour s'adapter à sa nouvelle formation, malgré sa complicité évidente avec Lucas, plus régulièrement titulaire cette saison que lors des derniers exercices. Neymar, plus gros salaire du club parisien (22 M€/an), a su se mettre le public parisien, et français en général, dans la poche, avec de belles déclarations d'amour à la Ligue 1. Il aura cependant fallu attendre le mois de janvier pour que la vitesse et la force de frappe de NJR payent : 9 buts et 10 passes décisives en 11 matchs. Le Brésilien est (enfin) un titulaire indiscutable. Il est le joueur le plus redouté par les Skyblues de Guardiola avant ce match aller. 

A City, l'équipe de la saison 2015-2016 de Manuel Pellegrini n'a plus grand chose à voir avec celle de Pep Guardiola. Souvenez-vous, l'an dernier, avant le quart de finale aller de la Ligue des champions au Parc des Princes :

A l'instar du PSG, Manchester City a enregistré l'arrivée d'un potentiel ballon d'or : Paul Pogba. Le Français, auteur d'un Euro époustouflant, a quitté la Juventus Turin pour retrouver le Nord de l'Angleterre - à Manchester City cette fois - pour un montant de 80 millions d'euros. Son salaire est égal à celui de la star brésilienne du Paris Saint-Germain. Après quelques mois à court de forme, du fait principalemet d'une fin de saison éprouvante, Pogba est à son avantage dans le XI imaginé par Pep Guardiola. En ce début d'année 2017, le joueur box-to-box de 24 ans s'affirme comme le digne successeur de Yaya Touré, qui a traversé l'Atlantique pour rejoindre la Major League Soccer.

2. PSG, Manchester City : c'est encore plus costaud !

 

Outre l'arrivée de Neymar, le PSG s'est aussi séparé de cadres lors du dernier mercato estival. Maxwell a quitté la capitale, non sans larmes, pour retourner au pays. Le Brésilien a ainsi libéré une place d'extra-communautaire pour Neymar. Longtemps annoncé comme restant, Zlatan Ibrahimovic a finalement répondu aux sirènes de la Chinese League Soccer. A 35 ans, le Suédois, qui a quitté l'Europe au sommet de son art avec ses 38 buts en Ligue 1 lors de sa dernière saison et trois trophées dans les poches (championnat - Coupe de France - Coupe de la Ligue), est un ambassadeur de luxe au sein de l'Empire du milieu. Il faut dire qu'avec un salaire estimé à 50M€ par saison, le deal est bon. Enfin, Thiago Motta est retourné en Serie A, du côté de l'Inter Milan, et a été remplacé par Lassana Diarra. L'ancien Marseillais surfe toujours autant sur la vague du succès, depuis un championnat d'Europe des nations de toute beauté avec les Bleus.

De son côté, Manchester City n'a pas fait dans la demi-mesure pour satisfaire son nouvel homme fort, Pep Guardiola. Plus de la moitié de l'effectif mancunien a été reconstruit. Ainsi, Gaël Clichy (Inter Milan), Eliaquim Mangala (prêté à Naples), Samir Nasri (MLS), Jesus Navas (Valence) ou encore Wilfried Bony (West Ham) ont quitté le navire des Skyblues. En débarquant de Bundesliga, Pep Guardiola a ramené dans ses valises David Alaba et Thiago Alcantara (ex-Bayern). En défense, l'ancien latéral des Gunners, Hector Bellerin et l'international allemand (ex-BVB), Mats Hummels, sont arrivés. Au milieu, Man City a fait son marché au Real Madrid en obtenant le prêt d'Isco et en s'attachant les services d'un autre champion du monde allemand, Toni Kroos. En attaque, Sergio Agüero est épaulé (ou supplée) par le géant ukrainien Andriy Yarmolenko.

3. PSG, Manchester City : deux ogres nationaux 

 

Un coup d'oeil sur les effectifs de ses deux formations à 48h du match aller des 8es de finale de la Ligue des Champions : 

 

PSG : Trapp, Marquinhos, David Luiz, Thiago Silva, Kurzawa, L. Diarra, Matuidi, Rabiot, Di Maria, Neymar, Cavani

 

Manchester City : Hart, Bellerin, Kompany, Hummels, Alaba, Kroos, Pogba, D. Silva, De Bruyne, Sterling, Aguëro  

Avant de se défier sur la scène européenne, le PSG et Manchester City sont en position de force dans leur championnat respectif. Ainsi, Paris compte 28 points d'avance sur son dauphin, Nancy, après 25 journées. Un cinquième titre de rang tend les bras au club de la capitale. Les éloges sont légions à l'égard de la formation de Laurent Blanc, qui est à la fois meilleure défense (6 buts encaissés) et meilleure attaque (71 unités) de Ligue 1. En Angleterre, Manchester City devance de 8 points Manchester United et de 9 le Liverpool de Jurgen Klopp. Les Skyblues produisent un jeu séduisant, basé sur l'attaque, même si l'équipe de Pep Guardiola est souvent pointée du doigt pour son milieu un peu trop porté vers l'avant.  

Vous avez toutes les cartes en main pour imaginer votre scénario de ce 8e de finale aller de Ligue des champions, saison 2016-2017. Ah, juste une petite chose, l'an passé, le PSG avait pris le meilleur sur Manchester City en quart de finale (2-0, 0-1)...

Retour à l'accueil