Salut les Fastfooters ! Sur le plan sportif, la saison du Paris Saint-Germain n'est pas encore terminée. Vainqueur du championnat et de la coupe de la Ligue, le club de la capitale a bien l'intention de réaliser, une nouvelle fois cette saison, le triplé, en décrochant la coupe de France le 22 mai prochain. Mais en coulisses, c'est bel l'exercice 2016-2017 qui se prépare intensément. Selon nos confrères de France Football, le board du PSG disposerait d'une enveloppe de 300 millions d'euros pour réaliser le mercato idoine. A Thefasfoot, on a imaginé ce à quoi devrait (ou pourrait bien) ressembler les choix réalisés par les champions de France en titre sur le marché des transferts. Et ce au centime près. N'hésitez pas à laisser vos commentaires au bas de cet article et à le partager sur les réseaux sociaux.

AU CENTIME PRES, VOICI CE QUE POURRAIT FAIRE LE PSG AVEC 300 MILLIONS D'EUROS CET ETE

1. Neymar, Pogba, CR7... 120 M€ pour un "fuoriclasse"

 

Pour franchir le stade des quarts de finale de la Ligue des champions, le PSG doit frapper un grand coup sur le marché des transferts. L'arrivée d'un joueur "fuoriclasse" donnerait certainement un nouveau souffle au projet qatari dans la perspective d'un départ, plus que probable, de sa tête de gondole depuis quatre saisons, Zlatan Ibrahimovic. Pour cela, les pistes ne manquent pas et Paris peut raisonnablement y croire. Parmi les stars du football mondial, une d'entre elles pourrait tirer son épingle du jeu : Cristiano Ronaldo.

L'international portugais (125 sélections) pourrait être intéressé par un dernier challenge de taille en Europe. Dans la lignée d'un Ibra, Cristiano Ronaldo deviendrait la machine à buts du club, en Ligue 1 sans l'ombre d'un doute - le record de 44 buts de Josip Skoblar est dans ses cordes -, mais aussi, et surtout, en Ligue des champions. Pour rappel, CR7, c'est 16 buts dans la compétition reine cette saison, contre 5 pour Zlatan Ibrahimovic... On le sait, le président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi entretient d'excellentes relations avec le joueur et son agent, Mino Raiola. Enfin, une deuxième coupe aux grandes oreilles avec le Real Madrid cette année pourrait pousser un peu plus le triple Ballon d'Or dans la réflexion d'un départ.

Longtemps considéré comme inaccessible financièrement, CR7 est aujourd'hui l'une des stars des atteignables de par son âge bien sûr, mais aussi de son histoire avec le Real Madrid, qui pourrait se conclure sur un trophée majeur. Trophée qui manque tant au PSG. Parmi les autres "fuoriclasse" dont rêve le PSG, on trouve Neymar. Agé de 24 ans, l'attaquant brésilien du FC Barcelone est une piste à envisager, même si le FC Barcelone fera des pieds et des mains pour le conserver. Considéré comme un probable futur Ballon d'Or, le n°9 de la Seleçao retrouverait à Paris son ami Lucas Moura, mais aussi Thiago Silva et David Luiz. Le joueur s'y verrait bien, le PSG a les arguments, mais le Barça reste le Barça...

Autre joueur qui pourrait devenir la Nouvelle Star du club parisien : Paul Pogba. A l'instar de Neymar, le métronome de la Juventus Turin, âgé de 23 ans, est candidat à un Ballon d'Or. Véritable modèle auprès des jeunes, Pogba constituerait une arrivée majeure dans un secteur de jeu, le milieu de terrain, qui manque d'un véritable leader, à la fois technique et physique, faisant le lien entre la défense et l'attaque. Seul hic, et il est de taille, l'international français (29 sélections) s'épanouit avec son club, entretient d'excellentes relations avec son entraîneur, Massimiliano Allegri, qui n'a aucune intention de le laisser partir à l'intersaison.

Enfin, un autre joueur apprécié par les jeunes pourrait rallier la formation parisienne cet été : Eden Hazard. Le milieu offensif belge de 25 ans a connu une saison difficile avec Chelsea (4 buts et 7 passes décisives en 40 matchs disputés), et notamment en Ligue des champions où les siens ont été éliminés par le Paris Saint-Germain en huitièmes de finale. Cependant, depuis quelques semaines, le milieu des Blues retrouve du rythme et a même offert le titre de champion d'Angleterre à Leicester d'un magnifique but lundi, contre Tottenham (2-2) à Stamford Bridge. Hazard et Paris, ça prendrait d'autant plus rapidement qu'il connaît bien la Ligue 1 pour s'y être révélé avec le Losc, il pourrait sortir renforcer d'un Euro réussi avec la Belgique et ne s'opposerait pas à quitter un club, Chelsea, qui ne disputera pas la C1 la saison prochaine...  

 

Coût estimé d'un "fuoriclasse" : 120 millions d'euros.

2. Squizzer Blanc et faire appel à Mourinho

 

QSi n'a-t-il pas renouvelé trop tôt sa confiance en Laurent Blanc ? Début février, bien avant l'élimination sans panache du Paris Saint-Germain de la Ligue des champions, le technicien français avait prolongé son contrat jusqu'au 30 juin 2018. La bonne affaire pour l'ancien sélectionneur de l'équipe de France, mais peut-être pas pour le PSG. Certes encore en lice pour un deuxième triplé de rang à l'échelle nationale, Paris arrive en fin de cycle avec les départs probables de cadres tels que Maxwell et Ibrahimovic. Pour offrir un véritable nouveau souffle à leur formation, les dirigeants qataris pourraient finalement se séparer de Laurent Blanc en faisant appel à José Mourinho.

Même si l'hypothèse d'un changement d'entraîneur cet été paraît peu évidente à ce jour, l'avenir de José Mourinho a cependant de quoi interroger. Manchester United, qui était en pôle position pour s'attacher les services du technicien portugais, hésiterait sur la stratégie à adopter pour la saison prochaine. L'actuel coach des Red Devils, Louis Van Gaal, s'accroche à son fauteuil et MU lutte plus que jamais pour décrocher une place dans le Big Four. L'avenir du Néerlandais en dépend sans doute. Du côté de MU, le scepticisme plane non pas sur l'expérience du Special One (23 titres remportés en tant qu'entraîneur, dont 2 Ligues des champions) mais plus sur sa personnalité. L'ancien technicien de Chelsea est capable de faire exploser un vestiaire en l'espace de quelques mois. Mais à Paris, l'étiquette d'un club lisse à la passion mesurée reste bien collée depuis l'arrivée de Qsi. Nul doute que l'arrivée d'un meneur d'hommes tel que José Mourinho apporterait une touche plus rock'n'roll à la formation parisienne.

Enfin, en cas de volte-face sur le dossier de l'entraîneur, le PSG devra s'aligner sur les prétentions salariales de José Mourinho. A en croire le Daily Mirror, Manchester United proposait une enveloppe de 390M€ pour le marché estival des transferts et un salaire de 20 millions d'euros par an, ce qui en ferait l'entraîneur le mieux payé de la planète, devant Pep Guardiola (19,5M€ à Manchester City)...

 

Coût estimé de l'arrivée de José Mourinho (et du départ de Laurent Blanc) : 30 millions d'euros. Il reste 150 millions d'euros dans l'enveloppe...

3. Trouver le successeur de son altesse Ibrahimovic 

 

Le départ de Zlatan Ibrahimovic ne fait plus aucun doute dans l'esprit des dirigeants qataris. Ces derniers rencontrent ce jeudi Edinson Cavani pour évoquer son avenir au sein du club de la capitale. Pas toujours heureux à l'idée de partager l'affiche avec Ibra sur le front de l'attaque parisienne, El Matador pourrait (enfin) devenir l'attaquant axial n°1 du PSG. Il ne faut pas oublier que l'Uruguayen a tout de même inscrit 16 buts en 30 matchs de Ligue 1 cette saison et que Qsi a misé 64 millions d'euros sur lui à l'été 2013. Le fond d'investissement qatari pourrait donc faire l'économie d'un achat coûteux. A moins que...

Parmi les attaquants axiaux désirés par le club de la capitale figurent : Robert Lewandowski (27 ans, Bayern Munich), Pierre-Eymerick Aubameyang (26 ans, Borussia Dortmund) et Gonzalo Higuain (28 ans, Naples). Ces trois pistes seraient très certainement privilégiées en cas de départ d'Edinson Cavani. Elles sont onéreuses - Paris devra tabler sur au moins 80 millions d'euros - et s'annoncent d'ores et déjà compliquées. 

Dans l'hypothèse d'une confiance renouvelée à l'égard d'Edinson Cavani, le PSG pourrait se pencher sur d'autres profils, dont le montant d'un transfert n'excéderait pas les 50 millions d'euros. Parmi les dossiers chauds du moment, ceux menant à Marco Reus (26 ans, Borussia Dortmund), Romelu Lukaku (22 ans, Everton) et Mauro Icardi (23 ans, Inter Milan).

 

Coût d'un successeur à Zlatan Ibrahimovic : entre 50 et 80 millions d'euros. Reste dans l'enveloppe : 200-230M€.

4. Diarra, Ben Arfa, Kanté, Corchia... promouvoir le "Made in France"

 

L'une des principales critiques formulées à l'encontre du PSG est le manque de confiance accordée aux joueurs français. Cette saison, Blaise Matuidi et Adrien Rabiot ont été régulièrement alignés dans le onze de départ. Stambouli, Kurzawa, Augustin, Kimpembe, Nkunku ou encore Ongenda ont principalement joué des rôles de remplaçants.

 

Pour changer la donne, le club de la capitale pourrait miser cet été sur des joueurs français. La piste la plus souvent avancée à ce jour mène à Lassana Diarra. Devenu incontournable en l'espace de seulement quelques mois à Marseille et en équipe de France, l'ancien milieu de terrain du Real Madrid, âgé de 31 ans, pourrait rallier la capitale et renouer avec la Ligue des champions. L'OM, le club qui l'a relancé, pourrait toucher entre 8 et 10 millions d'euros pour ce transfert. Une belle opération pour les trois parties. Cependant, à ce jour, l'ancien joueur de Chelsea privilégierait davantage un challenge en Premier League...

Toujours dans le secteur du milieu de terrain, Paris pourrait faire appel à l'une des révélations de la saison, aussi bien en Premier League qu'en équipe de France : N'Golo Kanté. Agé de 25 ans, l'ancien Caennais vient tout juste d'être sacré champion d'Angleterre avec Leicester et sera tenté sans doute de prolonger l'aventure avec les Foxes et de découvrir la Ligue des champions lors du prochain exercice. Et avec les 190 millions d'euros engrangés du fait de son titre, le LCFC n'est pas dans l'obligation de vendre et son entraîneur, Claudio Ranieri, a bien l'intention de garder tous ses éléments pour briller en C1. Cependant, l'international français dispose d'une clause libératoire (25 millions d'euros) qui ne devraient pas refroidir ses nombreux prétendants. Mais à l'instar de Lass Diarra, N'Golo Kanté privilégierait un challenge en Premier League.

Autre joueur très intéressé par la Premier League, mais aussi par le PSG : Hatem Ben Arfa. De retour sur le devant de la scène cette saison avec l'OGC Nice, l'international français, âgé de 29 ans, pourrait quitter l'Allianz Riviera cet été. Paris s'offrirait un joueur de complément intéressant mais qui devra batailler pour s'imposer dans le XI de départ de Laurent Blanc. Et quand on connait le caractère parfois bien trempé d'HBA... Mais sur ce dossier aussi, le club francilien satisferait son jeune public qui apprécie le joueur, moins celui de l'OM et de l'OL, clubs où Ben Arfa avait faire nourrir bien des espoirs.

Un autre nom revient régulièrement dans les travées du Parc des Princes, celui de Sébastien Corchia. Oublié en équipe de France, le Lillois est pourtant l'un des joueurs les plus constants de la Ligue 1 à son poste. Agé de 25 ans, le latéral droit français a peut-être une carte à jouer cet été avec les départs probables de Serge Aurier et/ou de Grégory Van der Wiel. Et nul doute qu'un rôle de doublure, dans un premier temps, à l'instar d'un Kurzawa à gauche, pourrait le satisfaire. Enfin, comme pour Lassana Diarra et Hatem Ben Arfa, Paris injecterait, avec le recrutement de Sébastien Corchia, une belle somme d'argent dans le football français et en augmenterait ainsi sa compétitivité. 

 

Coût d'un transfert "Made in France" : entre 15 et 25 millions d'euros. Reste dans l'enveloppe : 215-255M€.

5. Comme Verratti jadis, Paris doit parier sur l'avenir

 

Nombreux sont les observateurs à avoir applaudi des deux mains le recrutement de Marco Verratti. Recruté pour 15 millions d'euros, bonus compris, en provenance de Pescara (Serie B) à l'été 2012, le milieu de terrain italien est désormais l'un des joueurs les plus convoités en Europe. A l'image de pas mal de grosses écuries européennes, Paris doit assurer son avenir en misant sur des talents en devenir. Le premier pari du mercato d'été 2016 des Qataris se porterait donc sur le milieu de terrain argentin Giovani Lo Celso. Le PSG serait sur le point de dépenser 10 millions d'euros pour le recrutement de la jeune pépite de 20 ans, avant de la prêter jusqu'à l'hiver 2017 à Rosario, son club actuel.

Ces dernières heures, le quotidien italien La Gazzetta dello Sport révélait un intérêt du PSG pour l'attaquant colombien de l'Atletico Nacional, Marlos Moreno. Agé de 19 ans, l'international colombien (2 sélections), rapide et technique, pourrait faire jouer la concurrence sur le front de l'attaque. Un transfert de l'ordre de 10 millions d'euros est évoqué mais d'autres formations européennes seraient également intéressées par le profil du joueur.

Outre le recrutement de jeunes talents à l'international, le Paris Saint-Germain doit empêcher tout nouvel épisode "Kingsley Coman". En effet, Paris doit être en mesure de conserver ses joueurs d'avenir. Ainsi, ces derniers jours, le board du club francilien a offert un contrat professionnel à l'international espoir français Odsonne Edouard, qui était pourtant courtisé par de nombreux clubs en Europe, et aussi à Dylan BatubinsikaYohan DemoncyRémy DescampsIl devra également très vite apporter des garanties - notamment financières - à Mamadou Doucouré et Nanitamo Ikone.

Coût d'investissement sur l'avenir : entre 20 et 30 millions d'euros. Reste dans l'enveloppe : 235-285M€.

Bonus : et pourquoi Paris ne se ferait pas un petit kiffe ? Voici quelques pistes...

 

- James Rodriguez (milieu offensif, Real Madrid)

- Miralem Pjanic (milieu offensif, AS Rome)

Radja Nainggolan (milieu de terrain, AS Rome)

Riccardo Rodriguez (défenseur, Wolfsburg)

ME- Bruno Peres (défenseur, Torino)

Retour à l'accueil