Chers Fastfooters. Avant de défier la Real Sociedad en phase de barrages de la Ligue des champions à la fin du mois, l'Olympique lyonnais débutera le championnat par la réception de l'OGC Nice, autre candidat européen cette saison. Depuis plusieurs semaines déjà, l'OL est au centre de toutes les conversations, aussi bien sur les rectangles verts que dans les coulisses du mercato. Et il faut bien l'admettre, les Gones naviguent un peu à vue. TFF tente de démêler le contexte lyonnais.

 

Before_Olympique_lyonnais_-_Real_Madrid_match-modified.jpg

 

1 - L'OL plus que jamais dans le mercato

 

Depuis l'ouverture du mercato, l'Olympique lyonnais est au centre de toutes les attentions sur le mercato. Des larmes de Lisandro Lopez lors de son dernier match à Gerland la saison passée aux inlassables déclarations du président, Jean-Michel Aulas, l'OL agite la sphère des transferts. 

 

Au rayon des départs, la plus attendue était celle de Lisandro Lopez. L'attaquant argentin, un temps pisté par la Fiorentina, a finalement opté pour le Qatar et le club de l'ex-parisien Nenê, Al-Gharafa (6M€). Sur le front de l'attaque toujours, l'imbroglio Bafétimbi Gomis est total. L'international français s'entraîne à part après le vif intérêt de Newcastle. Le président lyonnais n'était pas contre un départ du joueur en Premier League (contre un chèque de 8M€) alors que le joueur lui-même n'a témoigné de son envie de rejoindre l'Olympique de Marseille, son club de coeur. JMA ne serait vraiment pas chaud à l'idée de renforcer un concurrent direct pour le podium en L1.

 

De son côté, Jimmy Briand, 28 ans, devrait quitter le Rhône. Hull City ou encore le Genoa sont sur les rangs alors que le Brésilien Michel Bastos, prêté en fin de saison dernière, a rejoint les rangs d'Al Ain. Enfin, le grand espoir français, Anthony Martial, a rallié l'AS Monaco (5M€). En tout, l'OL a touché un peu plus de 15 millions d'euros en termes de vente dans le domaine offensif.

 

En défense, le Croate Dejan Lovren est parti à Southampton pour un montant de 10 millions d'euros. Anthony Réveillère devrait également quitter le navire lyonnais dans les prochains jours (Cardiff City ?).

 

Pour les arrivées, l'OL a misé sur des valeurs sûres de la Ligue 1 avec l'ancien milieu offensif de Valenciennes, Gaël Danic (1M€), et l'ex-défenseur de Montpellier, Henri Bedimo (2M€). En défense toujours, l'OL a obtenu le prêt, avec option d'achat, du défenseur portugais du Sporting Lisbonne, Miguel Lopez. A noter que le jeune international portugais (4 sélections) a une option d'achat fixée tout de même à 10M€.

 

Au rayon des rumeurs, le nom de Jérémie Aliadière (Lorient) revient avec insistance en cas de départ de Bafétimbi Gomis. De plus, le président du FC Lorient, Loïc Féry, ne serait pas contre la venue de Yohan Gourcuff dans le Morbihan. Un échange, assortie d'une somme d'argent, est-il envisageable ? 

 

A quelques heures de se lancer dans le grand bain de la Ligue 1, l'OL a-t-il une équipe capable de bien figurer en championnat, en coupes et en Ligue des champions ? 

 

2 - L'OL est trop limité dans son effectif 

 

A l'instar de l'OM, l'OL doit composer avec un budget des plus serrés. La maxime est la même pour les deux olympiques : il faut vendre avant de prétendre vouloir se renforcer. Dans ce domaine, le club lyonnais a réussi quelques bons coups, en cédant par exemple Monzon à Catane pour 3,3 M€ ou encore Lovren (10M€ à Southampton). En revanche, le pouvoir d'attraction de l'Olympique lyonnais décroit au fil des années. Ainsi, les Gones n'ont pas réussi à boucler l'arrivée du Sochalien Sébastien Corchia, grand espoir français dans le secteur défensif, au profit de Miguel Lopez, auteur d'une bonne, puis d'une plus décevante prestation contre le Grasshopper Zurich lors du 3e tour de barrage de la Ligue des champions. De quoi s'interroger. 

 

De plus, à quoi ressemblera l'attaque de l'Olympique lyonnais cette saison? Avec Benzia, Lacazette ou encore Novillo, l'OL a de la qualité, en termes de jeunesse. Cependant, avec le départ de Lisandro et celui, plus que vraisemblable, de Bafétimbi Gomis, le club phare de Lyon devra trouver un buteur. La piste Jérémie Aliadière, auteur d'une bonne saison l'année dernière avec Lorient, est le nom qui revient le plus souvent. Pour autant, pas sûr que l'ancien joueur d'Arsenal, âgé de 30 ans, réitère une saison avec 15 buts au compteur (en 31 matches). 

 

Enfin, au milieu de terrain, l'OL n'a pas de quoi rougir. Gourcuff, Grenier ou encore Gonalons devraient être les piliers de l'effectif. En revanche, Malbranque, nettement moins à son avantage en fin de saison dernière, devra retrouver son niveau affiché en septembre dernier. 

 

3 - Une préparation riche et encourageante 

 

5 matches sans défaite en autant de matches disputés, tel est le bilan de la pré-saison de l'Olympique lyonnais. Contre le Real Madrid, l'OL a montré de bonnes aptitudes, menant de deux buts leur prestigieux adversaire après l'heure de jeu (2-0) avant de craquer dans les dernières minutes, sur des réalisations signées Morata et Casemiro. Lors du 3e tour de barrage de la Ligue des champions, l'OL n'a pas vraiment rassuré dans le jeu contre la formation helvète du Grasshopper Zurich, mais a tout de même obtenu une qualification pour les barrages en (1-0, 1-0). 

 

Revivez le match amical OL - Real Madrid à Gerland (2-2) et notamment le superbe but de Clément Grenier :

 

 



Retour à l'accueil