Chers Fastfooters. Vous étiez, comme nous, ce jeudi du côté de Beaubourg à Paris ? Si oui, vous avez pu contempler une somptueuse statue de Zinédine Zidane, assénant son légendaire coup de tête à l'Italien Marco Materazzi lors de la finale de la Coupe du Monde 2006. Une originalité qui fait causer... mais qui est loin, très loin d'être isolée à travers le monde. Quand le football rencontre l'art.

 

ZIDANE ET MATERAZZI S'EXPLIQUENT A BEAUBOURG

 

Moment fort de l’histoire contemporaine des Bleus, l’image du coup de tête asséné par Zinédine Zidane sur le torse du défenseur italien Marco Materazzi fait désormais partie du patrimoine sportif français. A tel point que l’artiste contemporain Abel Abdessemed a choisi de représenter cette scène inoubliable, avec une statue, qui trône depuis mardi sur le parvis du centre Georges Pompidou à Paris. Même si cette œuvre - en forme d’"ode à la défaite", dixit le commissaire de l’exposition à Beaubourg - ne représente certainement pas son meilleur souvenir de footballeur, Zidane fait désormais partie des rares footballeurs contemporains à avoir une statue à leur effigie. Voici les autres membres du club très fermé des "statufiés" :

 

STATUE-ZZ-MATE.JPG

 

THIERRY HENRY, LE KING D'ARSENAL

Les 226 buts inscrits par Thierry Henry pour Arsenal ont marqué à jamais les supporteurs des Gunners. Meilleur buteur de l’histoire du club, "Titi" a été récompensé par la construction d’une statue à son effigie aux abords de l’Emirates Stadium, à l’occasion des 125 ans du club de la banlieue londonienne. Le champion du monde 1998, très ému lors de l’inauguration de son double de bronze en décembre 2011, trône désormais aux côtés de deux autres légendes du club également statufiées. Il s’agit d’Herbert Chapman, entraîneur des Gunners quatre fois sacré champion d’Angleterre dans les années trente, et du légendaire défenseur Tony Adams, qui a passé toute sa carrière au club.

 

STATUE-HENRY-copie-1.JPG

 

CR7 ET BECK'S, L'ERE DE LA STATUE PUBLICITAIRE

Voici un domaine dans lequel Cristiano Ronaldo peut se vanter d’avoir de l’avance sur son rival barcelonais Lionel Messi. Quand le triple Ballon d’Or doit se satisfaire de son double de cire au musée qui trône au musée Tussaud de Londres, « l’autre meilleur joueur du monde » a eu le plaisir de voir érigée une statue de dix mètres de hauteur à sa gloire, sur la Plaza de Rameles, à Madrid. Le généreux mécène à l’origine de cette œuvre n’est autre que la marque Nike, sponsor principal de la star portugaise. Visiblement, rien n’est trop beau pour Cristiano Ronaldo. La place a même été renommée pour l’occasion pour devenir le Square Madrid de Ronaldo. Rien que ça !

 

CR7 STATUE

 

Un peu mégalo, le coup de la statue ? Sans doute, mais vendeur ! Pour lancer la deuxième collection de sous-vêtements née de la collaboration entre la marque suédoise H&M et la star des Los Angeles Galaxy David Beckham, une statue de chrome représentant le joueur anglais a été exposée devant les boutiques H&M de plusieurs grandes villes des USA et du Canada. Représenté torse nu, le « Spice Boy » est simplement vêtu… d’un caleçon.

 

BECKHAM-STATUE.JPG

ALEX, 136 BUTS... CA VALAIT BIEN UNE STATUE

 

La semaine dernière l'Olympique de Marseille a défié une statue du côté d'Istanbul en Europa League. En effet, face à Fenerbahçe, en phase de poules de la C3, les hommes d'Elie Baup ont en effet eu à faire à Alex. Agé de 35 ans, le milieu offensif brésilien fait depuis près d'une décennie les beaux jours de la formation jaune et marine. Ainsi, l'ancien joueur des Corinthians a inscrit la bagatelle de 136 buts en 244 matches de championnat de Turquie. Pas mal. Au début du mois de septembre, Fenerbahçe a rendu hommage à son serial buteur en lui érigeant une statue exultant ses joies. Et il y en a eu... 

 

ALEX.JPG

Retour à l'accueil