Chers Fastfooters. Votre site se perfectionne un peu plus chaque jour pour vous tenir informer de l'actualité du football. Et comme les matches, les belles actions et les "crises" s'enchaînent, la rédaction a décidé de vous proposer, chaque lundi, pas moins de 6 pastilles (Ligue 1, Premier League, Liga, Serie A, Bundesliga et autres championnats) pour tout connaître sans oser le demander. C'est simple, fast et extrêmement nourrissant. Place à la 14e journée de Liga. 

 

LOGO-LIGA.JPG

 

La perf : 

 

La Real Sociedad étrille Valence à Mestalia (5-2). La sensation du week-end est venu du Sud de l'Espagne, plus précisément à Valence, où la Real Sociedad de Philippe Montanier, 9e au classement, n'a fait qu'une bouchée du FC Valence d'Adil Rami (5-2). Le doublé de Roberto Soldado, auteur de 7 buts en 13 matches de Liga cette saison, n'aura pas empêché le limogeage de l'entraîneur andalou, Mauricio Pellegrino. De leur côté, les Basques occupent une surprenante (et méritée) 9e place, à 5 points de la 4e place occupée par le Bétis Séville. Le FC Valence est 12e et compte plus de deux fois moins de points que le leader, le FC Barcelone (18 pts contre 40). Autre perf à noter, le 9e doublé de la saison de Lionel Messi contre l'Athlectic Bilbao (5-1), qui a porté son compteur à 84 buts cette année, soit une unité de moins que le record sur une année civile détenu par l'Allemand Gerd Müller (85 en 1972). 

 

La déception : 

 

La Corogne prend l'eau au Riazor. Promu cette saison, le Depor a bien du mal à retrouver son lustre d'antan. Battue par la formation espagnole en forme en ce début de saison, le Bétis Séville (2-3), qui restait sur une victoire contre le Real Madrid (1-0). De son côté, l'équipe galicienne est scotchée à une inquiétante 19e et avant-dernière place au classement. 

 

La décla : 

 

"C’était une soirée fantastique pour nous. Nous avons bien joué et nous avons marqué deux buts. C’est une victoire très importante. Nous nous attendions à un match très dur, mais nous avons été meilleurs. C’est toujours bon de remporter un derby", a reconnu Cristiano Ronaldo qui a inscrit, contre l'Atlético de Madrid (2-0), un coup-franc magistral (cf vidéo). A noter que CR7, annoncé au Paris-SG, restait sur 1 seul but lors de ses 6 derniers matches disputés toutes compétitions confondues. 

 

Qui est sur le siège éjectable ? 

 

Mauricio Pellegrino a payé cash le revers de ses trouves, à domicile, contre la Real Sociedad (2-5). Arrivé sur le banc valencian l'été dernier, l'ancien entraîneur adjoint de l'Inter Milan n'a pas tardé à réagir à son éviction : "C'est une décision injuste, prise sur un coup de tête et motivée par la peur de la situation. Mais le foot est ainsi fait". Ernesto Valverde, passé par l'Olympiakos, l'Atlétic Bilbao, l'Espanyol Barcelone ou encore Villarreal lui succède ce lundi. 

 

Un point sur le classement : 

 

1er - Barcelone (40 pts)... sur 42 possibles, meilleur départ de l'histoire de la Liga

2e - Atlético de Madrid (34 pts) 

3e - Real Madrid (29 pts) 

4e - Bétis Séville (25 pts) 

5e - Malaga (22 pts)

... 

17e - Real Majorque (13 pts) 

18e - Grenade (12 pts) 

19e - Deportivo La Corogne (11 pts) 

20e - Espanyol Barcelone (10 pts)

 

Les enjeux de la prochaine journée : 

 

Le Real Madrid n'aura pas le droit à l'erreur samedi (20 heures) sur le terrain du Real Valladolid, tombeur ce lundi du FC Séville (2-1). De son côté, le FC Barcelone devra jouer des muscles sur le pré hostile du Bétis Séville, récent tombeur du Real (dimanche, 21 heures). 

 

Le maître coup-franc de la 14e journée : 

 

Retour à l'accueil