OM-Nice, un match transcendant… mais transparent !

 

NICE4

 

Hier soir, en 16es de finale de la Coupe de France, l’OGC Nice a réalisé une sacrée performance en éliminant l’OM, dans son antre du Vélodrome (4-5). Une rencontre riche en buts dont vous avez pu suivre l’avant-match (et voir la vidéo des buts) sur notre site. En revanche, pour regarder l’intégralité de ce choc de la Coupe, il fallait sortir le portefeuille. En effet, à l’instar de l’année dernière, c’est Eurosport, chaîne payante, qui a retransmis le match de l’Olympique de Marseille, l’un des clubs, si ce n’est le club, les plus populaires de l’hexagone (Eurosport avait diffusé Rouen-OM et SA Epinal-Nancy le mardi 22 janvier 2013, ndlr.) Cette saison donc, bis repetita, avec un OM placé en ouverture de tour, mais cette fois-ci contre une autre formation de L1, qui plus est le grand rival régional, le Gym.


France TV peut s’en mordre les doigts


Au niveau contractuel, Eurosport et France Télévisions se partagent les droits de diffusion des rencontres de la Coupe de France. Pour ce tour, les deux groupes télévisuels se sont partagés la diffusion de sept rencontres, France TV s’accordant deux matches le mercredi (à l’instar de la saison passée) avec, en têtes d’affiche, l’AS Monaco, 2e de Ligue 1, qui défiera ce mercredi (17 heures, France 2 et Eurosport) le petit poucet, Chasselay et le Paris-SG, leader du championnat, qui affrontera le champion de France 2012, Montpellier, au Parc des Princes (21 heures, France 3). Cinq autres affiches, dont OM-Nice, ont été réservées par Eurosport qui propose une diffusion du mardi au jeudi.

 

Cette répartition, obtenue par consentement mutuel, remet en question l’accessibilité du sport gratuit en France. A titre d’exemple, ces derniers jours, l’équipe de France de handball, qui brille à l’Euro au Danemark, verra ses performances aux prochains mondiaux (2015 et 2017) retransmisses sur beIN Sport. Dans l’univers du football, la Coupe du Monde, qui se déroulera en juin et juillet prochain au Brésil, ne sera pas visible dans son intégralité. Ainsi, plus de la moitié du mondial carioca sera à suivre en crypté, sur beIN Sports et sur Canal +. Pas de doutes, avec ce nouvel « épisode OM-Nice », c’est bien la gratuité du sport à la télévision qui est en péril.

Retour à l'accueil