La troisième et dernière journée du Groupe A a rendu son verdict. Et que de surprises ! La Grèce se qualifie aux dépens de la Russie (1-0) alors que la République Tchèque, première du groupe, prive la Pologne d'un bonheur absolu (1-0). Faits de jeu, analyses et vidéos, Thefastfoot vous livre son "sum up" complet et ses notes (sur 10), sans concession, des matches.

 

GRECE 1 - 0 RUSSIE

 

Dominateurs mais se heurtant à une équipe grecque bien regroupée, les Russes ont été les victimes d'un hold-up parfait. Dans le rôle du meneur de bande, l'inusable Giorgios Karagounis, qui a ouvert le score à quelques secondes de la mi-temps (1-0, 45e+2). Après le repos, la Russie a repris toujours aussi maladroitement sa marche en avant qui aurait même pu tourner à la déroute sans la transversale de Malafeev sur un coup-franc de Tzavellas (72e).

 

 

 

GRECE M2L'Oeil de TFF : Rien ne sert de courir, il faut partir à temps. Tel est le proverbe qui s'adapte le mieux au parcours de la Russie dans cet Euro 2012. Brillants vainqueurs des Tchèques lors du premier match (4-1), puis accrocheurs face à la Pologne (1-1), les partenaires d'Andrei Arshavine ont été à court d'argument face à des Grecs qui sont montés, eux, crescendo dans la compétition. Tenus en échec par la Pologne lors de la première rencontre inaugurale (1-1), les hommes de Fernando Santos ont connu la défaite face aux Tchèques (1-2) avant d'aller puisser dans leurs ressources et créer ce que l'on peut appeler un exploit face à la Russie de Dick Advocaat (1-0). Giorgios Karagounis, le capitaine et unique buteur de la rencontre, sera suspendu pour le quart de finale. La Grèce, deuxième de ce groupe A, rencontrera le premier du Groupe B, une place qui se jouera demain dimanche entre l'Allemagne, le Danemark et le Portugal. La Russie, demi-finaliste de la dernière édition, aura sans doute du mal à se relever d'une telle désillusion.

 

La note : 5/10

 

POLOGNE 0 - 1 REPUBLIQUE TCHEQUE

 

Après un début de match poussif, les coéquipiers de Milan Baros ont su prendre la partie en main. Plus entrepreneurs, les Tchèques ont trouvé la faille sur un contre rondement mené et concrétisé par Jiracek. Les Polonais, emmenés par un Robert Lewandowski bien esseulé sur le front de l'attaque, poussés par leur public, quittent "leur" championnat d'Europe par la petite porte, avec deux points au compteur et beaucoup de regrets.

 

 

RT MAILLOT 1L'Oeil de TFF : Regrets éternels ? Possible tant les Polonais sont passés près d'une qualification en quart de finale. Accrochés d'emblée par la Grèce (1-1) après une première mi-temps dominé de la tête et des épaules, les hommes de Franciscek Smuda ont de nouveau manqué d'un peu de mordant face au voisin russe (1-1) avant de subir la loi de la République Tchèque, l'autre voisin, pas forcément attendu dans ce groupe. En effet, ces derniers, qui avaient subi une correction d'entrée par la Russie, ont réagi à l'orgueil, disposant tour à tour de la Grèce et de la Pologne sur le plus petit des écarts (2-1 et 1-0). La République Tchèque, 1ère de ce groupe A, rencontrera le 2e du groupe B.

 

Note : 5/10

 

A noter : Comme lors des 2 premières journées de l'Euro 2012, Thefastfoot organisera mardi, pour le dernier match de poules des Bleus, non pas un Live de 6h, non pas un Live de 8h mais un LIVE de 10h NON STOP pour tout savoir sur la rencontre France - Suède et sur les enjeux du Groupe D. Rendez-vous donc dès 10h45 !

Retour à l'accueil