Vendredi dernier, le Président de la FIFA s'est lancé dans une comparaison entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo devant un parterre d'étudiants britanniques. Détendu et facétieux, M.Blatter a
laissé de côté la neutralité que suggère sa fonction, affichant clairement sa préférence pour le génie Barcelonais que "tous les papas et mamans voudraient avoir comme fils". Le patron de la FIFA
apprécie moins la personnalité de CR7, dont il a moqué l'attitude "militaire" sur les terrain, imitation (grotesque) à l'appui. Retrouvez cette séquence hallucinante où l'on voit Blatter se lever
pour singer la star Merengue.


 







 


Vexé, le Portugais ne s'est pas fait prier pour répondre au Président de la FIFA sur sa page Facebook, suivie par plus de 64M de fans à travers le monde. Avec le soutien total de l'institution du
Real Madrid, qui a également écrit à Blatter pour lui faire part de sa désapprobation. Dans son message, le Portugais regrette le "peu de considération et de respect que la FIFA à pour moi, mon
club et mon pays". Et affirme "comprendre désormais beaucoup de choses". Privé de Ballon d'Or au profit de son rival Léo Messi depuis 2008, "l'enfant de Madère" interprète les déclarations du
boss de la FIFA comme une nouvelle preuve de ce que les instances du foot international tentent de le défavoriser dans le duel qui l'oppose à l'Argentin.


 





 


 


Face à la polémique naissante, Sepp Blatter a décidé de faire volte-face et de présenter ses excuses, non seulement au Real Madrid, mais également au Ballon d'Or 2008 sur son compte Twitter.


 





 


 


Mais le mal est fait, et l'affaire prend des proportions très importantes, sans doute bien au-delà de ce qu'imaginait le septuagénaire, qui dirige la FIFA depuis 1998. Ce mercredi, c'est le
Ministre des Affaires parlementaires portugais qui est monté au créneau pour défendre Cristiano Ronaldo. Visiblement insensible à l'humour de Blatter, Luis Marques Guedes a dénoncé "une scène
lamentable" qui a provoqué chez lui un "fort sentiment de révolte". "Cristiano Ronaldo est un joueur extraordinairement talentueux et un excellent professionnel. C’est quelqu’un qui ne mérite
certainement pas le type de caricature humiliante comme celle qu’a faite le président de la Fifa", a t-il ajouté. 
Retour à l'accueil