Chers Fastfooters. Alors que le mercato estival ouvre officiellement ses portes le 8 juin prochain, une tendance se dégage : le marché des transferts ouvrira le bal avec les entraîneurs. Qui pour entraîner le PSG ou encore Manchester City ? Thefastfoot vous livre tous les tuyaux les plus fiables dans ce Flash TFF spécial.

 

coachs.jpg

 

T comme Top info du jour : Benitez un an au PSG, puis Wenger en 2014 ?

 

Au Paris-SG, les journées se suivent et ne se ressemblent pas; Pour autant, le choix du prochain entraîneu s'affine, heure après heure. Lassé de jouer la montre, le technicien italien a décidé de mettre les pendules à l'heure en rencontrant, ce jour, la direction du PSG. Avec une idée : faire comprendre à cette dernière qu'il ne servirait à rien de le retenir, que ce serait une perte de temps. Dès lors, Ancelotti devrait signer, d'ici ce week-end, un contrat de 7,5 millions en faveur du Real Madrid.

 

La Une du quotidien espagnol AS ce matin :

 

as-ancelotti.jpg

Le PSG ne veut pas se retrouver au dépourvu, à l'heure où l'ouverture officielle du mercato approche. Une tendance se dégage pour succéder à Carletto sur le banc : Rafaël Benitez. Vainqueur de la Ligue Europa et troisième de la Premier League, l'Espagnol a parfaitement remplie sa mission d'intérimaire à Chelsea cette saison. Il s'est refait une image de gagneur sur la scène européenne après une expérience malheureuse à l'Inter Milan. Oui mais voilà, Qsi n'aurait d'yeux que pour Arsène Wenger. Ce dernier ne serait pas contre l'idée de rallier le club de la capitale mais veut absolument aller au bout de son contrat avec les Gunners, qui court jusqu'en juin 2014. Une nouvelle pige d'un an pour Benitez ? C'est l'hypothèse la plus probable à en croire L'Equipe. Cependant, l'ancien entraîneur de Valence et de Liverpool est dans le viseur de Naples.

 

En cas d'échec de ce plan, les responsables qataris du Paris-SG songeraient à l'ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux et de l'équipe de France, Laurent Blanc, mais aussi à une solution interne en la personne de Leonardo. Enfin, les pistes menant à Roberto Mancini (ex-Manchester City) et Fabio Capello (sélectionneur de la Russie) se sont refroidies.

 

H comme Hésitation : Benitez, Di Matteo ou Mancini pour succéder à Mazzarri à Naples ?

 

Là aussi, le dossier est bouleversé à chaque heure. Alors que différentes sources assuraient que le président du Napoli, Aurélio de Laurentiis, était hier à Londres pour négocier directement avec Rafael Benitez, le richissime producteur de cinéma a assuré qu'il n'en était rien. Dès lors, deux autres noms reviendraient avec insistance : ceux de Roberto Di Matteo, vainqueur de la Ligue des champions la saison dernière avec Chelsea, et de Roberto Di Matteo, récemment remercié par les dirigeants de Manchester City. L'ancien coach de l'Inter Milan, épuisé par ses trois années passées dans le Nord de l'Angleterre, souhaiterait prendre une année sabbatique. Pour autant, Mancini, dont le nom revient également du côté du PSG et de l'AS Monaco, a tenu à remercier les fans pour son expérience chez les Citizens... en achetant, avec ses propres deniers, une page dans le Manchester Evening News :

 

Mancini-MEN-advert-1896042.jpg

 

De son côté, Walter Mazzarri, dont le nom circulait ces dernières heures dans les travées du Parc des Princes, est le grandissime favori pour succéder à Andrea Stramaccioni au poste d'entraîneur de l'Inter Milan.

 

E comme Ecarté mais pas plombé : Allegri viré du Milan, à la relance à l'AS Rome ?

 

ALLEGRILe président du Milan AC, Silvio Berlusconi, a enfin tranché. En effet, le patron des Rossoneri depuis 26 ans aurait décidé de ne pas continuer la saison prochaine avec Massimiliano Allegri, qui a pourtant qualifié, de justesse, le Milan, en tour préliminaire de la Ligue des champions. Pour remplacer Allegri au poste d'entraîneur, Berlusconi rêverait d'un ancien attaquant vedette de la maison, Marco Van Basten, actuellement en fonction du côté d'Heerenveen. Les noms de Filippo Inzaghi et de Clarence Seedorf, deux anciens monstres sacrés de la maison, sont également pressentis.

 

Mais Allegri pourrait très vite retrouver un banc de touche. En effet, l'intérimaire de l'AS Rome, Antonio Andreazzoli, jouerait son avenir sur la finale de la Coupe d'Italie qui opposera, samedi prochain, son équipe au rival historique, la Lazio Rome. A la recherche d'un homme fort depuis plusieurs mois, notamment après les échecs de Luis Enrique ou encore de Zdenek Zeman. En cas de faux pas des Gialorossi en Copa d'Italia, pas de doutes, Allegri sera confirmé par la direction américaine de la Roma.

 

F comme Fast and Furious : Mourinho à Chelsea avec un pont d'or et quelques joueurs galactiques ? Depuis l'ère Mourinho à Madrid a officiellement pris fin, son arrivée prochaine du côté de Chelsea n'est qu'un secret de polichinelle. Autour de ce come-back très attendu, plusieurs chiffres font déjà tourner les têtes. Sur le banc des Blues, le Special one toucherait un salaire compris entre 10 et 15 millions d'euros nets par an. Selon le Daily Mail, Roman Abramovich serait prêt à mettre à disposition du Mou, une enveloppe de 120 millions d'euros pour retoucher son effectif cet été.

Le quotidien affirme que le technicien portugais a ciblé trois noms prioritaires pour reforcer son attaque : Wayne Rooney, Edinson Cavani et ... Cristiano Ronaldo, pour lequel Roman Abramovich serait disposé à dépenser 95 millions d'euros dès cet été. Sur le marché des transferts, la bataille entre le PSG et Chelsea ne fait que commencer... 

 

media xll 5763799

 

 

A comme Arnaque : Pellegrini laisse Malaga orphelin ?

 

Est-on en train d'assister à la fin des rêves de gloire de Malaga ? Quart de finaliste de la Ligue des champions cette saison, la formation andalouse a officialisé, ce mardi, le départ de son entraîneur, Manuel Pellegrini. Une triste nouvelle pour les partenaires de Jérémy Toulalan mais le technicien chilien est très convoité par Manchester City. Mais, Malaga a eu droit, ce jour, à une mauvaise nouvelle (le départ de Pellegrini) mais aussi à une bonne. En effet, l'UEFA a levé une partie de sa sanction. Ainsi, les Boquerones ne seront privés que d'une seule campagne européenne, contre trois au départ, suite à de grosses lacunes d'ordre financier. Les dirigeants de Malaga ont apporté des garanties à l'instance européenne de football. Reste à trouver un nouvel entraîneur pour la saison prochaine...

 

S comme Super bon coup : Montanier succèdant à Antonetti à Rennes

 

En obtenant la signature de Philippe Montanier officialisée mardi, le Stade Rennais a eu le nez creux. A 48 ans, le technicien français est en constante progression depuis sa première année sur le banc de Valenciennes, lors de la saison 2009-2010. Dans son édition de mercredi, l’Equipe relève que Montanier a obtenu 47,2% de victoires dans l’exercice en cours, à la tête de la Real Sociedad (4e de Liga). Avec une moyenne de 1,72 points par match, le futur patron technique des rouges et noirs pointe à la quatrième place des entraîneurs français les plus « efficaces », au sein des cinq grands championnats européens. Devant lui, Rémi Garde, Elie Baup et Arsène Wenger, qui domine ce classement avec 1,92 points/match.

 

Montanier-tweet.jpg

 

F.O.O.T : Les  infos concernant les entraîneurs en Europe : 

 

- Jupp Heynckes (68 ans, Real Madrid) aurait dit OUI au Real Madrid au cas où la formation madrilène ne parviendrait pas à recruter Carlo Ancelotti.

Retour à l'accueil