Chers Fasfooters. Vous avez aimé les "50 chiffres fous fous du week-end" la saison dernière, vous allez adorer "les 12 Gourmandises" des week-end cette année ! Ils ont réalisé un hold-up, ils ont soulevé un trophée, ils ont fait une De Jong, ils ont poussé la gueulante, bref ils n'ont pas chaumé le samedi ou le dimanche... et c'est bien pour cette raison que, chaque lundi matin, TFF vous fait déguster les 12 gourmandises du week-end.

 

Week-end n°7 : Samedi 15 et Dimanche 16 septembre 

 

AA GOURMANDISE

 

1 - Même en vert, le Real l'a amer

 

MOURINHO 2L'une des plus grosses aigreurs du week-end est venue de Liga. Pour la deuxième fois consécutive à l'extérieur, les Champions d'Espagne en titre, le Real Madrid, trébuche. A l'occasion de la 4e journée, le bourreau de Madrid s'est nommé Séville (1-0). Avec 4 petits points après 4 journées, le Real pointe d'ores et déjà à 8 points du Barça. Pour José Mourinho, c'est l'heure de sortir la boîte à giffles : "Je n'ai pas d'équipe". Le rendez-vous européen de la semaine, face aux champions d'Angleterre en titre, Man.City, promet d'être goutu.

 

2 - Les spécialités de l'été by Alain Traoré

Dimanche, Lorient a remporté le derby breton sur la pelouse de Rennes (2-1) grâce à l’excellente performance de l’ancien Auxerrois Alain Traoré, auteur d’un doublé venu d’ailleurs. Dans un match marqué par trois expulsions (Baca et Audard pour les Merlus ; Diarra pour Rennes), l’international Burkinabé a fait parler son fameux pied gauche. Deux frappes de trente mètres, aussi belles que puissantes : l’une dans le jeu, l’autre sur coup franc. Comme en 2011 avec l’AJA, Traoré brille à l’approche de l’automne. Avec 4 buts en 5 journées, il s’offre même, cerise sur le gâteau, la seconde place du classement des buteurs, derrière un certain Zlatan Ibrahimovic.

 

3 - Hugo Lloris meurt de faim

Dans l’antre de White Hart Lane, le capitaine des Bleus a passé, dimanche, sa première soirée sur le banc des Spurs. Même s’il a vu sa nouvelle équipe l’emporter pour la première fois de la saison face au promu Reading (3-1), Lloris a sans doute rongé son frein, en priant pour que son rôle de doublure de l’excellent mais vieillissant portier américain Brad Friedel, 41 ans, ne dure pas trop longtemps. Heureusement, l’ancien Lyonnais pourrait retrouver une place de titulaire dés ce jeudi en Ligue Europa, contre la Lazio.

 

4 - Montpellier, le champion a perdu la recette

LOGO MONTPELLIERMais où est passé Montpellier ? Le club Héraultais vient de subir sa troisième défaite, après cinq journées de Ligue 1. Bien loin des standards d’un champion de France. Du coup, la petite musique de la Ligue des Champions, qui débarque mardi soir à la Mosson [le MHSC reçoit Arsenal, ndlr.] passerait presque pour la bande originale d’un film d’horreur. Evidemment, l’humeur de "Loulou" Nicollin vire à l’orage, et le "roi de la poubelle" montpelliérain tape sur tout ce qui bouge. Ses joueurs, à qui il lance : "Je ne vous aime toujours pas (sic)", René Girard qui n’a qu’à se débrouiller : "C’est l’entraîneur champion de France, non ?" et même sur Olivier Giroud, ancien buteur maison, qui n’a toujours pas inscrit le moindre but avec Arsenal : "Il en a marqué six ce week-end ! Ah non ? C’était pas lui ?". Succulent.

 

5 - Arsenal n'a fait qu'une bouchée de Southampton...

 

Au lendemain de la déconvenue des Montpelliérains en Champagne, les Gunners avaient des raisons de donner un peu plus mal à la tête à leurs futurs adversaires de Ligue des Champions. En effet, ces derniers en ont passé pas moins de six à un promu, Southampton. Olivier Giroud, l'ancien héraultais taquiné par Nicollin, n'a pas marqué, laissant la vedette à Gervinho, auteur d'un doublé, à Podolski, auteur d'un maître coup-franc ou encore à Walcott. Un pur régal.

 

6 - L'OM reçu 5 sur 5 !

 

AYEWPour clôre le week-end, Marseille a eu la bonne idée d'apporter encore un peu plus de piment à un week-end qui n'en a pas manqué. Ainsi, à Marcel Picot, les hommes d'Elie Baup ont offert une première mi-temps des plus délectantes, avec pas moins de six occasions nettes. Après le repos, la récompense est venu du cadet des frères Ayew, Jordan, de la crête, bien servi par son aîné, André (1-0, 53e). Un but qui aura fait le bonheur de l'OM, qui aligne de fait une 5e victoire de rang en 5 journées de L1. Tout simplement un record pour la formation phocéenne.

 

7 - Le Bayern n'est pas encore à la fête de la bière

 

En octobre, la tradition veut que des litres et des litres de bière coulent dans les rues de Munich. Avant cette grande fête de la débauche, les joueurs du Bayern sont des plus studieux en s'imposant, pour la 3e fois de rang en Bundesliga, face à Mayence (3-1). Un homme s'est une nouvelle fois distingué : la nouvelle recrue offensive, Mario Mandzukic, qui en a profité pour inscrire son troisième but en trois matches en championnat (6 en 8 matches toutes compétitions confondues). Bébé Mario va t-il ecclipser Super Mario ? Le Croate fait tout pour !

 

8 - Doubaï, une touche d'exotisme en plein Forez

 

Coup d'éclair à Saint-Etienne samedi soir ! Sochaux, moribond en ce début de saison, s'est imposé sur le pré de Saint-Etienne grâce à un retourné accrobatique de Tapé Moussé Doubaï. Le mieux, c'est encore de le déguster en vidéo :

 

9 - Un Milan sans saveur à San Siro

 

Décidément, les matches à domicile ne réussissent pas au Milan AC en ce début de saison. Ainsi, après avoir eu un sursaut d'orgueil sur le pré de Bologne (3-1), les Rossoneri ont été surpris dans leur stade par l'Atalanta Bergame (0-1), enregistrant une deuxième défaite en autant de match à domicile. Le onze d'Allegri devra réagir mardi, pour leur entrée en Ligue des Champions, en recevant (Aïe, Aïe, Aïe !), Anderlecht.

 

10 - Le cachou venu de Schalke

 

Face au promu de Greuther Furth, le joueur de Schalke 04, Julian Draxler, a réservé une bonne spécialité allemande : le cachou du week-end à plus de 30 mètres. Regardez :

 

11 - C'est dans les vieux pots que l'on fait le meilleur Barça

 

MESSI 2A Barcelone, c'est l'ancien adjoint de Pep Guardiola... qui a succédé à Pep Guardiola. Avec une recette à base de passes courtes surpoudrée d'une bonne dose de technique, le Barça n'a pas changé. Ah si ! Au moment du coup d'envoi de la rencontre, sur le terrain de Getafe, Vilanova avait laissé sur le banc Lionel Messi... qui n'aura inscrit que deux buts, un petit quart d'heures après son entrée (74e et 78e). Au final, les Catalans corrigent les (autres) Madrilènes (4-1). 

 

 

12 - Bonus : Lucas Moura, élu meilleur joueur de la 25e journée

 

En Amérique du Sud, le futur milieu offensif du Paris-SG, Lucas Moura, a été élu par le quotidien Lance ! meilleur joueur de la 25e journée du championnat brésilien. Il faut dire que l'international auriverde, âgé de 20 ans, a été le grand artisan de la victoire de son équipe, Sao Paulo, contre Portuguesa (3-1). Lucas devance dans ce classement Neymar, pourtant auteur d'un doublé lors de la rencontre opposant Santos à Coritiba. Prometteur.

 


Retour à l'accueil