Ligue-des-Champions.jpg

 

 

Enfin ! Après une nuit passée à échafauder les scénarii possibles, nous connaissons désormais les quatre affiches des 1/4 de finale de la Ligue des Champions. PSG-Chelsea, Barcelone-Atletico Madrid, Bayern Munich-Manchester United et Borussia Dortmund-Real Madrid. Pour chacune d'entre elle, Thefastfoot vous livre une courte analyse et son pronostic.

 

PSG - Chelsea

 

Chauvinisme oblige, on commence avec la seule équipe française de ces quarts de finale. Il s'agit bien évidemment du PSG, en passe de devenir un habitué du Top 8 européen. Après avoir échoué au même stade l'an passé contre le FC Barcelone, le club parisien s'attaque à un gros morceau, nommé Chelsea. Après un début de saison poussif, l'équipe de José Mourinho s'est enhardie, au point de truster la tête du Championnat anglais devant Manchester City, Arsenal ou encore Liverpool. Même si le PSG semble posséder une longueur d'avance, grâce notamment, à la qualité de ses éléments offensifs, Zlatan Ibrahimovic en tête, le club londonien ne manque pas d'arguments pour forcer la porte des 1/2 finale. Les Parisiens devront surveiller Eden Hazard de très près. Avec un capital de 15 buts cette saison, le jeune international belge est l'homme par qui le danger arrive, du côté des Blues. Pas étonnant que le PSG rêve de le recruter, en vue de la saison prochaine ! Pour espérer terrasser le PSG, le club londonien pourra également compter sur l'expérience de son entraîneur, José Mourinho. Le "Special One" a déjà fait grimper deux de ses équipes (Inter Milan et FC Porto) sur le toit de l'Europe. 

 

LE FEELING DE TFF : LE PSG VA PASSER AVEC BRIO SON PREMIER GROS TEST EN C1.

 

Saison 2004-2005, C1, Drogba inflige un triplé au PSG (3-0, 0-0)

 

 

 

Borussia Dortmund - Real Madrid

 

Quelles retrouvailles ! L'an passé, le Borussia Dortmund avait terrassé le géant madrilène au stade des 1/2 finales, à la surprise générale (2-0/4-1). Les Marsupiaux faisaient alors rêver l'Europe du foot, en pratiquant un football total, basé sur un pressing étouffant et des contres éclairs. Malheureusement, les vices-champions d'Europe ont déchanté. Orphelins de Mario Götze, parti rejoindre l'ennemi du Bayern Munich, ils vivent une saison difficile, émaillée par la cascade de blessures qui a frappé plusieurs de leurs cadres. Laborieusement qualifié pour les 1/4 de finales, ce Borussia aura sans doute du mal à résister à un Real Madrid avide de revanche. D'autant que les Madrilènes, qui caracolent en tête de la Liga, affichent une forme étincelante. Les chiffres en témoignent, puisque les hommes de Carlo Ancelotti totalisent 9 victoires lors de leurs 10 derniers matches ! En attaque, le trio Benzema-Bale-Ronaldo (76 buts à eux trois cette saison) paraît tout bonnement irrésistible. 

 

LE FEELING DE TFF : LE REAL MADRID VA SE VENGER.

 

Borussia Dortmund - Real Madrid. Saison 2012-2013. Le quadruplé de Lewandowski contre le Real

 

 

 

FC Barcelone - Atletico Madrid 


Un choc de Liga au menu des quarts de finale de la Ligue des Champions. C'est sans doute la confrontation la plus difficile à pronostiquer. En championnat, les "Colchoneros", deuxièmes, devancent les "Blaugrana" d'un petit point, après 28 journées. Même si les individualités sont bien plus impressionnantes côté Barça, la maîtrise collective et l'intensité physique de l'Atletico en font un adversaire absolument redoutable. D'autant que l'entraîneur Diego Simeone dispose d'une arme fatale en attaque, en la personne du buteur Diego Costa (30 buts t.c.c). La première confrontation entre les deux équipes cette saison a accouché d'un match nul extrêmement tendu, disputé au stade Vincente Calderon (0-0).

 

LE FEELING DE TFF : LÉGER AVANTAGE BARCELONE

 

 

 

 

Bayern Munich - Manchester United 

 

C'est l'affiche la plus déséquilibrée du plateau. Le Manchester United de Sir Alex Ferguson aurait sans doute donné du fil à retordre au Bayern Munich, champion d'Europe en titre. Mais l'équipe actuelle, dirigée par David Moyes, traverse une saison de transition, où les résultats sont loin d'être au rendez-vous. Adossé à une défense vieillissante (Vidic, Ferdinand et Evra ont allègrement dépassé la trentaine) le onze du technicien écossais doit se reposer sur les exploits de ses attaquants stars, Wayne Rooney (13 buts t.c.c en 2013-2014) et Robin van Persie (15 buts). C'est d'ailleurs l'attaquant néerlandais qui a permis à son équipe de se qualifier in extremis pour les quarts de finale de la C1, en inscrivant un triplé lors du match retour contre l'Olympiakos  (0-2/3-0). En face, le Bayern Munich est sur une autre planète. Toujours invaincu en Bundesliga après 25 journées (23 victoires, 2 matches nuls) le club allemand est déjà assuré de conserver son titre domestique. Sur la scène européenne, les Bavarois font figure de favoris à leur propre succession. Et la facile qualification obtenue aux dépens d'Arsenal (2-0/1-1) n'a fait que renforcer ce statut. 

 

LE FEELING DE TFF : MU VA ETRE BROYÉ PAR LA MACHINE BAVAROISE

 

En 2002, MU et Bayern s'étaient affrontés en LDC, trois ans après la finale perdue par les Allemands (2-3).

 

 
Retour à l'accueil