Un sacré courant d'air a emporté nombre d'entraîneurs aux premières heures de l'hiver ! De la Premier League à la Liga, de la Série A à la Bundesliga en s'arrêtant par la Ligue 1, des illusions se sont envolées, parfois soudainement, souvent froidement. Des coups de grisou qui ont pu passer inaperçu mais qui, au printemps venu, devraient faire une différence. Allez, TFF vous réchauffe les esprits avec les entraîneurs européens qui n'auront pas résisté à l'hiver 2012.

 

 Bundesliga

SKIBBE.JPG- Hertha Berlin : Michael Skibbe skizzer ! Peut-être ne l'a t-il pas appris par Skype mais Michael Skibbe a été limogé suite à la série de mauvais résultats enregistrée par le grand club de la capitale allemande, le Hertha Berlin. La 5e défaite consécutive, face au Vfb Stuttgart (5-0), le week-end dernier, aura été celle de trop pour les dirigeants berlinois qui se sont séparés du technicien allemand... qui ne sera resté sur le banc que 5 matches. Skibbe avait pris la relève, mi-décembre, de Markus Babbel. La Vieille Dame, 15e de Bundesliga, est encore et toujours à la recherche de son glorieux passé, qui remonte aux années 30 (deux titres de champion d'Allemagne en 1930 et 1931). Pour tenter de se maintenir avant de voir plus haut, la formation de Berlin va très probablement faire appel à l'entraîneur des jeunes, René Tretschok, pour devenir le 3e coach de l'équipe A de la saison.


- Hoffenheim : Une 3e chance pour Markus Babbel. L'ancien défenseur de la nationalmannschaft (51 sélections) et de Liverpool, Markus Babbel, s'apprête à entamer, dès le week-end prochain, sa 3e expérience en tant qu'entraîneur, au sein de la formation d'Hoffenheim, 8e de Bundesliga. Les deux précédentes avaient rapidement tourné au vinaigre, tout d'abord au Vfb Stuttgart (novembre 2008 - décembre 2009) puis, plus récemment, au Hertha Berlin (juin-décembre 2011). Babbel veut s'inscrire dans la durée cette fois-ci puisque l'ex-colosse du Bayern a paraphé un contrat jusqu'en juin 2014 avec Hoffenheim. Il succède à Holger Stanislawski.


Liga

 

- Sporting Gijon : Javier Clemente, l'homme du passif ! Nommé meilleur entraîneur de Liga en 1983,1984 et 1987, Javier Clemente n'a plus rien gagné en tant qu'entraîneur depuis plus d'un quart de siècle et un triplé Coupe-Championnat-Supercoupe avec l'Atletic Bilbao. Après, le technicien espagnole a endossé, le plus souvent, son habit de "pompier de service" en égrainant les clubs. Attention, c'est parti ! : Espanyol Barcelone, Atlético Madrid, Atlétic Bilbao, Espanyol Barcelone, Bétis Séville, Real Sociedad, Tenerife, Espanyol Barcelone, Atlétic Bilbao, Real Murcie, Real Valladolid. Ephémère entraîneur de l'OM (2000-2001), Clemente rebondit en club au Sporting Gijon, 19e de Liga, après le limogeage d'Inaki Tejada qui avait remplacé Manuel Preciado... il y a deux rencontres de cela. Il paye le prix fort de la rouste concédée par sa formation en championnat, face à Valence (0-4). Clemente devient ainsi le 3e coch de l'équipe A de Gijon cette saison.

 

Premier League

 

- Wolverhampton : Fini le Maccartisme ! Après plus de 5 ans de bons et loyaux services, le technicien irlandais Mick Mc Carthy cède son trône suite à un sévère revers des siens, au Molineux, face à un concurrent direct pour le maintien, West Bromwich Albion (1-5). Mc Carthy avait été l'artisan de la remontée des Orange lors de la saison 2008-2009 avant de lutter, en permanence, pour ne pas redescendre (15e en 2009-2010 et 17e en 2010-2011). Actuellement 18e de Premier League, les Wanderers vont devoir batailler dur avec QPR, Blackburn, Wigan, WBA ou encore Bolton pour éviter une rétrogradation en Championship. Le nom de son successeur n'est pas encore connu mais le nom d'Alan Curbishley (ex-Charlton et West-Ham) revient avec insistance... 

 

Autres championnats

 

- Anzhi Makhachkala : La voie royale pour Fabio Capello? L'obscur club du Dagestan, l'Anzhi Mackhachkala, a viré sonANZHI entraîneur, Yuri Krasnozhan, arrivé un mois plus tôt en provenance du Lokomotiv Moscou. A la fin de l'année 2011, Krasnozhan s'était déjà fait limoger, d'un commun accord, par la formation moscovite pour "négligence" suite à une défaite en championnat contre l'Anzhi précisé alors France Football. Un mois plus tard, c'est d'un commun accord que le non-contrariant technicien russe laisse vacante le poste d'entraîneur. Qui sera le 3e coach de la saison de Samuel Eto'o et Roberto Carlos? Le nom de Fabio Capello, qui vient de démissionner de la sélection anglaise, serait privilégié. L'été dernier, les dirigeants de Makhachkala lui avait proposé un contrat à hauteur de 8 millions d'euros par an. De quoi se laisser tenter...

 

Sélectionneurs

 

CAPELLO.JPG- Angleterre : Qu'une simple histoire de brassard pour Fabio Capello? L'ancien mentor du Milan AC et de la Juventus Turin a surpris son monde, au début du mois de février, en annonçant sa démission du poste de sélectionneur de la Three Lions. Cette décision, murement réfléchie, fait suite au choix de la Fédération anglaise de supprimer le brassard de capitaine au joueur de Chelsea, John Terry, suite à une affaire de racisme. Une intervention dans l'organisation même de son groupe qui n'a pas plus le technicien italien à cinq mois du début de l'Euro. Après l'onde de choc qui a suivi cette annonce, certains clubs se sont positionnés pour s'attacher les services du Don. Ce dernier se serait rendu, quelques heures seulement après son départ précipité, à Moscou, avec son épouse pour, selon certaines sources, négocier avec le richissime et ambitieux club du Dagestan, l'Anzhi Makhachkala. Et l'été dernier, ce même club avait proposé pas moins de 8 millions d'euros par an pour déloger Capello de son fauteuil de roi d'Angleterre !

 

Alors, maintenant qu'il a abdiqué... le nom d'Harry Redknapp, le manager de Tottenham, est sur toutes les lèvres, pour reprendre les reines de la Three Lions : "Il ne fait aucun doute que Harry Redknapp est le meilleur. Il a l'expérience, la personnalité et la connaissance du jeu. Il a changé le destin de tous les clubs qu'il a entraînés. C'est le bon choix" a assuré, pour sa part, Alex Ferguson alors que dans le même temps, Wayne Ronney, la star de la sélection anglaise, louait également les qualités de Redknapp : "Ce serait bien qu'un Anglais prenne sa place. Harry Redknappp (actuel manager de Tottenham et favori à la succession du technicien italien, ndlr) selon moi."

 

- Senegal : Amara Traoré paye l'échec de la CAN 2012. Passée la terrible déception de l'un des favoris de la Coupe d'Afrique des nations 2012, le Sénégal, l'heure des décisions a sonné. Et c'est sans réelle surprise que le sélectionneur, Amara Traoré, en place depuis le mois de décembre 2009, cède sa place après un bilan cauchemardesque de 3 défaites en 3 matches lors de la phase de poules. Il est toujours plus facile de changer un entraîneur que onze joueurs, c'est bien connu. Les Lions de la Téranga, qui n'ont vraiment brillé depuis 10 ans (finaliste de la CAN et quart de finaliste de la Coupe du Monde 2002), attendent un nouveau mentor pour recréer une dynamique en vue d'une qualification pour le prochain Mondial 2014 au Brésil.

 

- Colombie : Des Cafeteros à l'arôme argentin ! La fédération colombienne de football a décidé, à la fin du mois de décembre 2011, de se séparer de Leonal Alvarez et de faire appel à un grand nom du football argentin, José Pekerman. Ayant oeuvré au Chili (Colo Colo) ou encore au Mexique, Pekerman a connu l'essentiel de ses succès avec des équipes de jeunes. Ainsi, il a remporté, avec les moins de 20 ans argentins, pas moins de 3 Coupes du Monde à la fin des années 90. En 2004, il a repris en main les A de l'Argentine avant de céder sa place au lendemain d'une élimination, en quart de finale du Mondial 2006, par le pays organisateur, l'Allemagne. Près de 6 ans après sa dernière expérience sur le banc d'une sélection, le technicien argentin endosse de nouveau le costume d'homme providentiel, en Colombie cette fois, avec pour mission de qualifier ce pays de 45 millions d'habitant pour le prochain Mondial au Brésil. Une tâche qui s'annonce périlleuse puisque la Colombie n'a plus participé à la plus prestigieuse des compétitions internationales depuis... 1998.

 

- Pays de Galles : Chris Coleman remplace feu Gary Speed.

 

Pour relire le 1er volet des "Entraîneurs, les vraies victimes de l'hiver", CLIQUEZ ICI !

Retour à l'accueil