Chers Fastfooters. Et oui, la courbe du chômage en cette rentrée ne cesse de croître et touche une profession bien particulière du football en ce début de saison : les entraîneurs. Comme il est plus simple de virer un technicien que onze joueurs, Thefastfoot vous dresse, chaque semaine, les profils des entraîneurs au frigo, cuits ou sur le grill. Pas si simple d'être un Masterchef. N'est-ce pas Massimiliano Allegri ?

 

DI MATTEO-copie-1

 

Masterchef 2011-12 : Di Matteo, vainqueur d'une Cup et d'une C1 en moins de 3 mois !

 

1 - Les limogés de la semaine dernière :

 

Cagliari (Serie A) : Massimo Ficcadenti n'a pas survécu au début de saison catastrophique de Cagliari, en Serie A. Dés les premiers jours d'octobre, la direction du club transalpin a décidé de mettre fin au contrat de l'ancien coach de Cesena, et ce, après six journées de championnat seulement. Cagliari, alors lanterne rouge de Serie A, ne comptait que 2 points au compteur. L'intronisation d'un ancien joueur du club, Ivo Pulga, a visiblement fait du bien aux rouges et bleus, vainqueur de leur première rencontre cette saison, face au Torino, dimanche dernier (1-0).

 

BELMADILekwiya (Qatar) : Deux titres consécutifs de champion du Qatar avec Lekwiya n'auront pas suffi à garantir une quelconque immunité à l'ancien milieu de terrain marseillais, Djamel Belmadi. Le début de saison moyen de son équipe, sixième après trois journées, a précipité son licenciement. Les dirigeants du club qatari ont choisi de le remplacer par Eric Gerets, lui-même récemment démis de ses fonctions à la tête de la sélection marocaine. Le malheur des uns…

 

Chievo Vérone (Serie A) : Entraîneur du Chievo depuis juin 2011, Domenico di Carlo a été remercié par ses dirigeants au début du mois d'octobre. Suite à une victoire dés l'ouverture du championnat d'Italie, le Chievo a enchaîné 5 revers consécutifs, funeste série à laquelle n'aura pas résisté l'ancien technicien de la Sampdoria. Promu à la tête de l'équipe pour remplacer Di Carlo, l'ancien joueur du club (1998-2003) Eugenio Carini a débuté son mandat par une victoire salvatrice lors de la 7ème journée, face à la Sampdoria (2-1) dimanche dernier. Succès qui permet au club véronais de s'extirper de la zone de relégation, avec désormais 6 unités au compteur.

 

2 - Ceux qui sont sur le grill

 

TAARABT 2Queens Park Rangers (Premier League) : Mark Hugues est assis sur un siège éjectable. Malgré un recrutement estival intéressant (Esteban Granero, Ji-Sung Park, Djibril Cissé…) QPR vit un début de saison cauchemardesque. Scotchés à la dernière place du championnat avec 2 points obtenus en 7 journées, les Londoniens pourraient rapidement dire adieu à leur entraîneur gallois, arrivé au début de l'année. Le boss de QPR, Tony Fernandes a récemment assuré Hugues de son soutien et tente de dédramatiser la situation. Mais la lassitude des fans de Loftus Road, qui rêvent de voir Harry Rekdnapp prendre les rênes de l'équipe, ne lui a sans doute pas échappé.

 

Wolfsburg (Bundesliga) : Déjà viré de Schalke 04 en 2011, Félix Magath pourrait voir rapidement apparaître une nouvelle tâche indélébile, sur son CV d'entraîneur. Le second tome de l'histoire entre Magath et les "Wolves" - il avait amené Wolfsburg au titre de champion d'Allemagne en 2009 - tourne mal. Sèchement battus par le Bayern Munich le week-end dernier (0-3), lors d'une rencontre déjà présentée comme celle de la dernière chance pour le technicien allemand, les "Loups" de Wolfsburg pointent désormais à l'avant-dernière place de Bundesliga avec 5 points, en 7 journées. Tous les efforts de l'équipe allemande sont ruinés par un problème d'efficacité offensive récurrent : Wolfsburg n'a inscrit que deux buts, depuis le début du championnat. Et Magath doit se remémorer, non sans nostalgie, ses années de gloire au Bayern Munich. Il avait remporté deux doublés Coupe-Championnat consécutifs, avec le club bavarois (2005,2006).


ALLEGRIMilan AC (Serie A) : Thefastfoot avait déjà placé Massimiliano Allegri sur le grill, dans l'épisode 1 de Masterchef. Le coach du Milan AC se maintient dans cette catégorie cette fois ci. Malgré la courte défaite concédée face à l'ennemi interiste dimanche dernier (0-1) et une piteuse 11ème place au classement de Serie A, les rossoneri semblent avoir repris quelques couleurs. Depuis le terrible revers face à Udine fin septembre (2-1), les Milanais ont limité les dégâts sur la scène nationale - victoire 2-0 contre Cagliari, match nul 1-1 face à Parme - et remporté une belle victoire en Ligue des champions sur le terrain d'un autre club en crise, le Zenith Saint-Pétersbourg (3-2). Bien sûr, Allegri n'est pas sorti d'affaire, et ramener le scudetto à Milan en fin de saison semble déjà utopique puisque la Juventus Turin nargue son rival, du haut de ses 12 unités d'avance au classement. Malgré tout, le club lombard paraît en progrès dans le jeu, et peut compter sur la forme olympique de Stephan El Shaarawy (5 buts sur les 5 derniers matches) pour retrouver des résultats digne de son statut.

 

3 - Ceux qui sont au frigo :

 

GUARDIOLAPep Guardiola (ex-Barcelone) : Avec l'aura que lui ont procuré ses incroyables succès barcelonais, Pep Guardiola n'aura aucun mal à trouver un (grand) club, quand l'année sabbatique qu'il s'accorde du côté de New-York, prendra fin. Justement, Consterné par les résultats de son Milan AC - actuel 11ème de Serie A - Silvio Berlusconi souhaiterait à tout prix la venue du technicien espagnol, pour prendre le relais de Massimiliano Allegri en fin de saison. Adriano Galliani va se rendre sous peu aux USA pour rencontrer Guardiola, et tenter de le convaincre du bien-fondé d'un tel projet. Selon la Gazzetta dello Sport, la proposition de contrat déjà dans les tuyaux, serait à hauteur de 6 millions annuels pour 4 saisons.

 

REDKNAPPHarry Rekdnapp (ex-Tottenham) : Simple consultant pour un club de D3 anglaise (Bornemouth) depuis sa rupture avec Tottenham en juin dernier, Rekdnapp n'en bénéficie pas moins d'une excellente cote auprès des passionnés de football anglais. Preuve en est, après le début de saison catastrophique de QPR, les fans de l'équipe londonnienne ne se contentent plus de demander le départ de Mark Hugues. Non, Ils lui ont aussi trouvé un successeur potentiel, Harry Rekdnapp, dont le nom résonne désormais dans les travées de Loftus Road les jours de match. Le président de QPR Tony Fernandes sera t-il sensible à l'appel du peuple ? A suivre ...

Retour à l'accueil