Après une attente insoutenable, le (vrai) prix Goncourt a été remis cette année à Alexis Jenni pour "L'art français de la guerre". A son tour, TFF s'est essayé à un concours d'un nouveau genre : les Goncourt 2011 du football. Et cette promo a de quoi alimenter nos soirées au coin du feu, entre deux lectures d'articles sur Thefastfoot, cela va de soi...

 

1. La face cachée de Franck Ribéry de Gilles Verdez et Matthieu Suc

 

ribery.JPGLe destin de Franck Ribéry a tout d'un roman et Gilles Verdez et Matthieu Suc (journalistes à France Soir) l'ont bien compris. La trame est connue de tous : en 2006, Ribéry, alors marseillais, régale à la Coupe du Monde 2006, ne passant pas inaperçu avec son visage marqué et ses calembours trop rares dans le milieu du ballon rond. Mais c'était une époque où même Raymond Domenech n'était appelé que par son prénom, les Français appréciant particulièrement le Mondial allemand... Mais d'Allemagne, il en est question dans la seconde partie de l'ouvrage, théâtre d'un Franck Ribéry méconnaissable, traînant sa peine en Bleu, ridicule en Afrique du Sud et pathétique dans sa sombre histoire avec Zahia, une prostituée parmi tant d'autres, passée, elle, de l'ombre à lumière...

 

Extrait : "Il y avait Kamel (un ami proche de Ribéry, ndlr) et une autre fille. Il y avait aussi le frère de la femme de Ribéry. Tout le monde faisait l'amour. (...) ça se mélangeait, on allait les uns avec les autres". Si ça, ça ne donne pas envie !

 

Note : 14/20. Verdez et Suc signent en quelque sorte un scénario pour le cinéma américain. Finalement, c'est l'histoire d'un mec à la réussite aussi brutale que sa déchéance, point. Mais au-delà de la traditionnelle bio, les deux journalistes de France Soir aiguissent longuement notre curiosité au sujet de l'affaire Zahia, avec notamment la publication de procès-verbaux très "hots" dans leurs contenus et les multiples combines de Ribéry pour duper sa femme. On y découvre un Ribéry calculateur, qui articule sa carrière en fonction de l'argent et friand de lieux de débauches. Une bio non autorisée mais recommandée !


Infos : Edition Du Moment, 17,95€, paru en septembre 2011.

 

2. Secrets de coachs de Daniel Riolo et Christophe Paillet

 

riolo

Pas qu'une histoire de salaud... Riolo (RMC) et Paillet ont compilé les confessions des "plus grands entraîneurs de football d'hier à aujourd'hui", des mastodontes de la profession à travars le globe, des Italiens Capello, Lippi et Sacchi aux Espagnols Benitez et Del Bosque, en passant par les Français, Lemerre et Houiller. Et c'est justement les déclarations de l'ancien technicien de Liverpool et d'Aston Villa, Gérard Houiller, qui ont donné un certain écho à ce livre. Ainsi, l'ex-sélectionneur de l'équipe de France en a remis une couche sur David Ginola, coupable selon lui de l'élimination de la France à la Coupe du Monde 1994 aux Etats-Unis. 

 

Extrait : "Là où il est salaud, c'est qu'on joue au Parc des Princes. Le PSG joue au Parc. L'ennemi du PSG, c'est Marseille. Quand il dit que Papin et Cantona ne devraient pas jouer en équipe de France mais que lui devrait jouer... Il a dit ça ! C'est un salaud parce qu'à chaque fois que Papin ou Cantona touchaient le ballon ils se faisaient sifflé (...). J'ai fait l'erreur de ne pas l'exclure. Aimé Jacquet m'en a empêché. Je voulais le dégager. Sans lui, je suis sûr qu'on se qualifiait" radote la houille.

 

Note : 13/20. On a du mal à se passionner pour des propos, des pensées et des réflexions pour la plupart déjà connus et souvent techniques. L'idée est admirable et le travail de Riolo et Paillet colossal : partir à la rencontre des plus grands techniciens de la planète football. On appréciera cependant les passages sur la gestion d’un groupe, sur les recrutements, l'argent ou encore les différences entre la gestion d’une sélection et d’un club. Dans la même optique, on préférera la plume plus légère et entraînante du dernier portrait du magazine So Foot sur Pep Guardiola (mois de septembre 2010). C'est moins loin qu'un livre, certes...

 

Infos : Hugo & Compagnie, 17,95€, paru en octobre 2011.

 

3. Over the tops by So Foot

 

over.JPG"Over the tops" fait figure d'ovni au sein de la littérature footballistique française. Le mot d'ordre du deuxième opus du livre So Foot (après "Football total et contre culture") est l'originalité. A commencer par le titre qui, tapé dans la barre de recherche d'un site internet marchand, pourrait faire apparaître le dvd d'un film de Sylverton Stallone (1987). Over the tops détonne de part sa structure même, assez proche finalement du "Dernier inventaire avant liquidation" de Frédéric Beigbeder.


On est ici face à un objet qui s'apparente plus à un abécédaire qu'à un essai, du type "La Face cachée de Franck Ribéry" ou du témoignage, version Riolo et Piallet, avec "Secrets de coachs". A l'intérieur de cet ouvrage jaune canarie, on retrouve pas moins de 300 listes, drôles et déroutantes, comme les Jacky célèbres. Habile dans le style, "Over the tops" est à l'opposé du récit consistant et passionnant.

 

Note : 15/20. Du jaune de la couverture, qui saute aux yeux dans les rayons, à son organisation, "Over the Tops" fait partie des livres qui vaut bien une escale avec son meilleur ami, aussi fan de foot, dans les allées d'une grande librairie, un jeudi après-midi. Un moment, une soirée agréable à partager, sans trop se prendre la tête, qui permettent de se remémorer les grandes histoires et les souvenirs oubliés du football d'hier et d'aujourd'hui. Mais que deviens-tu, Julio César Dely Valdès? No récit, Yes plaisir.

 

Infos : Solar, 19,90€, paru en octobre 2011.

 

4. Sex Football Club : Les dessous du foot d

 

SEXE-copie-1.JPGVoilà un livre qui s'effeuillette ! Léger et séduisant à la fois, l'objet de Bruno Godard et Jérôme Jessel ne laisse pas incensible. De l'affaire Zahia (encore elle) à l'homophobie (souvent tabou), de la femme objet, à la vidéo porno, tous les sujets y passent. Ces différentes thématiques sont illustrés par la vie de débauche de certains joueurs illustres tels que Yohan Gourcuff, Zinédine Zidane ou encore Cristiano Ronaldo. Au-delà d'établir un simple tableau de chasse, les deux auteurs tentent également de comprendre la psychologie de certains artistes du ballon rond, nourrit au sein du patrimonial centre de formation. Et on commence à se masturber, dès l'adolescence, sur des vidéos de Kim Kardashian... Il n'y a évidemment que dans le monde du football qu'il existe de telles pratiques, c'est bien connu.

 

Note : 11/20. Pas de quoi se "palucher" pourrions-nous dire vulgairement ! Sex Football Club : Les dessous du foot n'est pas de grand intérêt littéraire et les sujets abordés sont souvent connus de tous. Ribéry s'est tapé Zahia? Ah bon ! CR7 a fait appel à une mère porteuse, et après? Les tentatives d'explication de tels choix valent quand même le coup d'oeil. Un livre qui n'a pas froid aux yeux... et qui ne laisse pas de glace.

 

Infos : Fetjaine, 16,90€, paru en mai 2011.

Retour à l'accueil