L'Argentine, à l'instar du Brésil, n'émerveille plus l'Amérique du Sud du football et pourtant... Après un match nul  décevant contre le Costa-Rica (0-0), un joueur de la formation albiceleste a été respecté et adulé de tous, Lionel Messi. Le milieu de terrain offensif du FC Barcelone, qui n'a pas joué cette rencontre du fait d'une douleur aux adducteurs, a fait l'objet de toutes les convoitises des adversaires lors du coup de sifflet final. 

 

 

Les Costa Ricains n'avaient en effet d'yeux que pour Léo Messi. Dès la fin de la rencontre, les Locaux se sont précipités sur le génie argentin pour une séance d'autographe approvisée. Stylo en main, l''ennemi" d'un soir s'est mué en idole vénérée, en signant de sa plus belle plume un "M "qui signifie Maestro ! Un énième geste de grande classe d'un joueur qui marquera, à l'encre indélébile, l'histoire du football mondial. Une reconnaissance avant l'heure...

Retour à l'accueil