Salut les Fastfooters, l'inefficacité chronique de Benzema avec l'équipe de France continue de faire polémique, quelques jours après sa nouvelle sortie vierge de buts lors du match amical face à la Belgique (0-0). Muet depuis juin 2012 en sélection, le Madrilène mérite t-il toujours la confiance de Didier Deschamps ? D'autres attaquants français ont des arguments et les font valoir depuis la reprise. Tour d'horizon.

Riviere.jpg

 

Pour Karim Benzema, tout va bien (ou presque) au... Real

 

Ereinté par les critiques dans les médias français, Karim Benzema a de bonnes senations en Espagne. Débarassé de la concurrence d'Higuain (parti à Naples), l'ancien Lyonnais a parfaitement entamé sa cinquième saison à la Maison Blanche, en inscrivant un but dès la première journée de Liga, face au Bétis Séville (2-1). Ce qui n'a pas empêché une partie du public de le siffler. Une bonne performance à son crédit, alors que le Français s'était déjà montré affûté -et buteur- lors des matches de préparation. De quoi donner un peu de poids supplémentaire à la thèse que lui-même a souvent défendu devant la presse : s'il marque si peu en équipe de France, c'est que ses coéquipiers ne lui transmettent pas de bons ballons.

 

 

Un André-Pierre Gignac en forme Olympique

 

Sur la lancée de sa bonne saison 2012-2013 avec l'OM (13 buts en 31 matches), APG a fait beaucoup de bien à son club de coeur ce week-end. Sans doute frustré par le début de match quelconque des siens face à Evian TG, l'ex-Toulousain a pris ses responsabilités en ouvrant le score d'une magnifique frappe du pied gauche, montrant ainsi la voie du succès à ses coéquipiers (2-0). En peine bourre, il redevient un postulant sérieux à l'équipe de France, où sa dernière convocation remonte à l'époque funeste de la Coupe du monde 2010. Un bémol de taille à un possible come-back : ses relations parfois difficiles avec Didier Deschamps, lorsqu'il évoluait sous les ordres du champion du monde 98, à Marseille. Mais beaucoup interprètent les pré-convocations à nouveau reçues par le joueur comme un signe d'apaisement de la part du sélectionneur en direction d'APG. A suivre...




Olivier Giroud, une lueur dans la débâcle des Gunners


Si Arsenal a vainement tenté de s'offrir les services d'un grand buteur durant tout l'été (Suarez, Rooney, Higuain...), Olivier Giroud est toujours là, et se sent les épaules pour endosser le rôle de titulaire à la pointe de l'attaque. L'ancien Montpellierain, auteur de 19 buts la saison passée, vient de démarrer sa saison à la perfection en ouvrant son compteur dès la première journée. Son but plein d'opportunisme à la réception d'un centre du jeune Oxlade Chamberlain n'a pu empêcher la débâcle des Gunners, battus par Aston Villa à l'Emirates Stadium (1-3), mais Giroud a prouvé une nouvelle fois ses aptitudes de buteur. Suffisant pour postuler à une place de titulaire chez les Bleus ? Toujours convoqué par Deschamps, le natif de Chambéry est le remplaçant naturel de Benzema. Mais jusqu'ici, le sélectionneur n'a pas semblé voir en lui assez de garanties pour lui offrir une chance. Giroud va sans doute devoir prendre son mal en patience, et scruter l'évolution du cas Benzema. 

 



 
Emmanuel Rivière plus fort que Radamel Falcao ?

Rivière est l'une des très belles satisfactions françaises en Ligue 1. Après seulement deux matches certes, l'ancien joueur de l'ASSE et de Toulouse fait preuve d'une réussite insolente sur le front de l'attaque de l'AS Monaco aux côtés d'un certain Radamel Falcao. Buteur contre Bordeaux à Chaban-Delmas (2-0), le Français a signé un hat-trick contre Montpellier à Louis II (4-1). Avec 4 buts en 2 matches, il rejoint d'ores et déjà ses stats sur l'ensemble de la saison dernière avec le club du Rocher (en 14 matches). Suffisant pour taper dans l'oeil de l'ancien coach de l'ASM, aujourd'hui sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps ?

Jérémie Aliadière, comme un Merlu dans l'eau 

Annoncé il y a quelques semaines sur le départ (OL), l'attaquant français Jérémie Aliadière régale déjà les supporters du FC Lorient. Auteur de 15 buts en 31 matches de championnat la saison dernière, l'ancien buteur d'Arsenal a débloqué son compteur le week-end dernier contre le FC Nantes (2-1). Il est un candidat crédible à une place en équipe de France. A lui de faire parler la poudre contre Valenciennes et Guingamp lors des deux prochaines journées.

Anthony Modeste talonne Pierre-Emerick Aubameyang en Bundesliga 

En ce début de saison, deux anciens pensionnaires de Ligue 1, Pierre-Emerick Aubameyang et Anthony Modeste, s'illustrent en Bundesliga. Le premier est auréolé de compliments depuis son triplé pour son premier match de championnat avec le club vice-champion d'Europe, le Borussia Dortmund. Le second fait moins parler de lui, et pourtant. Auteur de 14 réalisations la saison dernière avec le SC Bastia, Anthony Modeste s'éclate avec son nouveau club, Hoffenheim. Le natif de Cannes, âgé de 25 ans, a inscrit un but contre Nuremberg (2-2) et un doublé sur le terrain d'Hambourg SV (5-1). Du haut de ses 1,87m, Modeste pourrait être un atout de poids dans le secteur aérien chez les Bleus. Qui sait ? 

Retour à l'accueil