Chaque lundi, The Fast Foot vous propose un nouveau rendez-vous baptisé "Les 50 chiffres "fous fous" du week-end". Au coeur des plus grands championnats européens, TFF dresse, avec humour et légèreté si possible, les scores les plus impressionnants, les records les plus déroutants et bien d'autres choses encore. Une foule d'informations qui vous permettra de suivre l'évolution des joueurs et des clubs européens tout au long de la saison et qui vous permettra d'épater vos amis...

 

Premier League (16e journée - 18 buts en 10 matches disputées)

 

NASRI0 : Assez rare pour être signalé dans les grands championnats européens, aucun joueur n'a été exclu ce week-end en Premier League. La notion de "fair-play" est belle et bien anglaise.

 

4 : Stoke est, indiscutablement, la petite équipe qui monte en Angleterre. Qualifiée pour les 16e de finale de l'Europa League, l'équipe emmenée par Peter Crouch a enregistré un 4e succès d'affilée en Premier League, sur la pelouse de Wolverhampton. Lors de la prochaine journée, Stoke (8e) se déplace sur le terrain du leader, Manchester City...

5 : Rien ne va plus à Bolton ! Défaite sur la pelouse de Fulham (2-0), la lanterne rouge vient d'enchaîner une 5e défaite consécutive, sa 14e de la saison... et pointe déjà à 5 points du premier non relégable, Wolverhampton. 

5 encore : Les Frenchies de Newcastle ne flambent plus depuis un mois ! Après avoir concédé le nul ce week-end, à domicile, face à Swansea, la bande à Cabaye et Ben Arfa aligne un 5e match sans succès (3 défaites et 2 nuls). Les Magpies décrochent au classement (7e) avec 7 points de retard sur le 3e, Tottenham.

 

7 : Fin de série pour les Gunners sur la pelouse de Manchester City (1-0). Le but de David Silva a mis fin à 8 matches consécutifs sans défaite d'Arsenal en Premier League (7 victoires et un nul).

 

8 : L'Etihad Stadium, ou le Stadium of Light pour les plus nostalgiques, est une forteresse imprenable cette saison. La formation de Roberto Mancini, Man. City, a aligné un 8e succès de rang à la maison après sa brillante victoire sur Arsenal (1-0).

8 forever : Manchester United voyage bien... et il faut bien ça pour suivre la cadence infernale imposée par son voisin, Manchester City. Ainsi, en s'imposant sur le pré de QPR, les Red Devils alignent un 8e match consécutif sans défaite loin de son Old Trafford.


18 : Après le match de l'Inter face à Cesena, l'entraîneur nerazzuro, Claudio Ranieri avait déclaré "Pour voir du spectacle, il faut regarder le Barça". Une phrase qu'aurait pu prononcer nombre de coachs anglais ce week-end. En effet, la Premier League a battu son record de pauvreté en matière de buts inscrits sur une journée (18 en 10 rencontres), soit 1,8 buts par match. Même la Ligue 1 a fait mieux, que d'un but certes...

 

51 : Wayne Rooney est du genre rapide devant les buts adverses. Dans le traquenard de Loftus Road, face aux Queen's Park Ranger, Rooney a inscrit son 12e but de la saison au bout de 51 secondes et a contribué à la victoire des siens (2-0).

 

66 : Histoire d'énerver un peu plus Arsène Wenger, Samir Nasri a été élu homme du match face à son ancien club, Arsenal. Le néo-Citizen a réalisé un match plein, délivrant pas moins de 66 passes et réalisant l'une de ses prestations les plus abouties de la saison.

Liga (17e journée - 31 buts en 10 matches joués)


CR71 : Premier but en Liga pour l'international français Thievi Bifuma Koulossa, âgé de 19 ans, avec l'Espanyol Barcelone. Le baby Barça a glané un précieux succès sur le terrain du Sporting Gijon (2-1).

 

3 : Les matches entre le FC Séville et le Real Madrid se suivent et se ressemblent. Comme l'année dernière, les hommes de José Mourinho se sont imposés 6 buts à 2 et comme l'année dernière, Cristiano Ronaldo s'est distingué en marquant un triplé. La moyenne des buts par match entre ces deux formations, sur leurs 20 dernières confrontations, s'évèle à 4,18 buts. Spectacle garanti !

 

5 : Rien ne va plus au Real Saragosse ! A l'instar de son homologue anglais, Bolton, également lanterne rouge, le Real Saragosse a enregistré une 5e défaite consécutive sur la pelouse de l'Atletic Bilbao (2-1). Et comme Bolton, Saragosse compte 5 points de retard sur le premier relégable, Villarreal. A quand un choc entre Bolton et Saragosse?

 

6 : Record toujours ! Après les buts et toujours à l'inverse du flegme britannique, les latins d'Espagne ont eu le sang chaud ce week-end avec pas moins de 6 expulsions, dont l'une de l'intraitable Pepe pour le Real Madrid. 6 cartons rouges, un record cette saison en Liga.

6 encore : Loin du Barnabeu, le Real régal ! Après un Clasico raté, la formation entraînée par José Mourinho a récolté son 6e succès de rang à l'extérieur cette saison en s'imposant en Andalousie, face au FC Séville (6-2).

 

11 : Le successeur de David Villa (blessé et indisponible jusqu'à la fin de la saison) au sein de la Roja, c'est sans doute lui : Roberto Soldado. L'attaquant de Valence a inscrit un doublé face à Malaga (2-0), s'offrant au passage son 11e but de la saison en Liga.

 

13 : Le Madrilène Angel Di Maria est le meilleur passeur décisif d'Europe. Face à Séville, l'Argentin a marqué (son 4e but de la saison) et a fait marquer (13e passes décisives). Di Maria, plus indispensable que CR7 dans l'effectif du Real cette saison?

 

20 : Cristiano Ronaldo alimente son compteur but lorsqu'il ne rencontre pas sur sa route le FC Barcelone ! Pour faire taire les critiques, le Portugais a inscrit un triplé face à Séville, son 20e but en 17 matches de Liga cette saison. Cristiano est tout simplement sur les mêmes bases que la saison dernière (41 réalisations).


31 : A l'inverse de la Premier League, la Liga a offert sa journée la plus prolifique de la saison avec une moyenne de 3,1 buts par match. Un joli ratio qu'elle doit principalement au carton du Real Madrid à Séville (6-2) et au large succès du FC Barcelone face au Rayo Vallecano, obtenu avant son départ pour la Coupe du Monde des Clubs début décembre (4-0).

 

74 : Loin de l'Espagne certes, au Japon plus précisément, le FC Barcelone est entré dans l'histoire en remportant la Coupe du Monde des Clubs face à Santos, sur un score sans appel (4-0). Le club catalan décroche ainsi le 74e titre de son histoire, devançant son grand rival, le Real Madrid, d'un petit trophée.

A noter : La Liga reprendra ses droits à partir du 8 janvier 2012. D'ici là, Feliz Navidad a todos !

Serie A (16e journée - 30 buts en 10 matches)

 

ALL0 : Avec un nouveau succès à domicile face à Novare (2-0), la Juventus Turin reste leader de Serie A et la seule équipe invaincue dans les 5 grands championnats européens. Mercredi sur le terrain de Udinese, la Vielle Dame conservera t-elle son invincibilté avant les fêtes de Noël?

 

0 toujours : Assez rare pour être signalé, aucun carton rouge n'a été sorti ce week-end en Serie A. Comment dit-on "Fair-play" en italien? "Gattuso".

 

1 : Première titularisation de la saison pour l'ancien Auxerrois Philippe Mexès avec le Milan AC. L'international français évoluait aux côtés d'un ancien pensionnaire de Ligue 1, Taye Taiwo. Les deux hommes n'ont pas eu beaucoup à s'employer face à la faible opposition de Sienne à San Siro (2-0).


3 : Troisième courte victoire de l'Inter Milan sur le pré de Cesena (1-0). Sur ses 5 derniers matches de championnat, l'Internazionale reste sur 1 seul but encaissé, pour 4 victoires et un nul. Des stats qui ne doivent pas rassuré l'Olympique de Marseille, futur adversaire des Lombards en Ligue des Champions.

3 encore : A savourer, la boulette du week-end du portier du SSC Napoli, Morgan De Sanctis, l'un des rivaux de Salvatore Sirigu en sélection italienne.

 


4 : Les Rossoneri jouent parfois de provocations payantes ! Sur leurs 6 derniers matches de Serie A, les employés de Berlusconi ont récolté 4 pénalties, tous transformés par Zlatan Ibrahimovic. Le dernier en date ce week-end, face à Sienne, a offert le 10e but de la saison au Suédois, qui revient à hauteur d'Antonio Di Natale.

 

6 : Pablo Osvaldo, souvent critiqué, a contribué à la victoire surprise de son équipe, l'AS Rome, sur le terrain de Naples, en marquant son 6e but en 14 matches de Serie A.

 

7 : A l'instar de Bolton en Premier League et de Saragosse en Espagne, Lecce ne parvient pas à relever la tête. Après un match nul spectaculaire face à Parme (3-3), la formation jaune et rouge enchaîne un 7e match sans succès à domicile et reste bloquée à 9 points après 16 journées. Lecce pointe déjà à 5 points du premier non relégable, Sienne.

 

7 : Remplaçant avec Udinese (!) contre la Lazio Rome, Antonio Di Natale a tout de même fait parler de lui en délivrant une passe décisive, 7 minutes après son entrée en jeu.

9 : A l'inverse de Djibril Cissé, Miroslav Klose ne cesse de briller avec le maillot de la Lazio. L'international allemand a réalisé son 9e but de la saison face à Udinese et reste plus que jamais le meilleur buteur de la formation laziale.

 

11 : Germain Denis redevient le seul meilleur buteur du championnat d'Italie avec une 11e réalisation avec son équipe, l'Atalanta Bergame, face à la Fiorentina (2-2).


Bundesliga (17e journée - 24 buts en 9 matches disputés)

ALL-copie-20 : Les derniers seront les premiers ! A Fribourg, cette phrase prend tout son sens. Dernier de la Bundesliga, Fribourg est en tête du classement du Fair-Play, avec aucun carton rouge reçu. Un cas unique en Allemagne cette saison.

 

0 : Le Borussia Monchengladbach, l'agréable surprise de cette première partie de saison en Bundesliga (4e), passera les fêtes de Noël en étant invaincu à domicile après sa nouvelle victoire face à Mayence 05 (1-0). Seul Hanovre 96 peut témoigner d'une réussite similaire dans son entre.

5 : A l'instar de Bolton, Saragosse ou encore Lecce, la première partie de saison est difficile dans les rangs de Fribourg. L'équipe de Papiss Cissé reste sur 5 matches consécutifs sans succès et demeure une inquiétante lanterne rouge avec déjà 3 points de retard sur Kaiserslautern, le premier non relégable.

11 : Le Borussia Dortmund est un sérieux candidat à sa succession. La formation de Jurgen Klopp a, avec son succès sur le terrain de Fribourg (4-1), enregistré un 11 match consécutif sans défaite.

 

12 : Lewandowski est devenu indispensable au Borussia Dortmund. L'attaquant polonais a progressivement pris la place de Lukas Barrios au sein des Marsupiaux, suite à la blessure de ce dernier. Face à Fribourg (4-1), Lewandowski a signé un doublé, portant à 12 son nombre de réalisations cette saison. Ca promet pour l'Euro !

 

15 : Klaas Ian Huntelaar court derrière Mario Gomez (cf 17) ! L'attaquant de Schalke 04 a ajouté une unité à son compteur lors de la large victoire de sa formation, Schalke 04, face au Werder Brême (5-0). Le Néerlandais imite parfaitement son compatriote Robin Van Persie avec 15 buts en 16 rencontres. Ca promet pour l'Euro !

 

16 : Mario Gomez est presque revenu à hauteur de Lionel Messi (17) à la deuxième place des attaquants les plus prolifiques en Europe. Face à Cologne (3-0), le Bavarois a ajouté une unité à son compteur. Gomez est le "Monsieur un but par match" du leader, le Bayern Munich, avec 16 réalisations en 16 matches. Ca promet pour l'Euro !

 

37 : Le Bayern Munich termine la première partie de la saison dans la peau du champion d'automne. Rien de plus logique finalement pour le FC Hollywood, meilleure attaque (43 buts) et meilleure défense (10 buts encaissés) de Bundesliga. Le podium est complété par le Borussia Dortmund et Schalke 04 (34 points).

 

399 : L'ancienne idole du Real Madrid, Raul, termine l'année 2011 avec 399 buts sur son compteur but dans sa carrière. Depuis son arrivée à Schalke à l'été 2010, l'Espagnol a déjà scoré à 32 reprises avec Schalke. ce week-end, le meilleur buteur de l'histoire de la C1 y est allé de son petit doublé, face au Werder Brême (5-0).

 

Ligue 1 (18e journée - 19 buts inscrits en 10 matches)

DEBUCHY

2 : Qui sera champion d'Automne? Montpellier (1er, 37 points), le PSG (2e, 37 points), Lille (3e, 35 points) et Lyon (4e, 35 points) sont candidats. La réponse sera connue mercredi soir, à l'issue de la 19e journée, la dernière avant la trève. Selon vous, qui remportera ce titre honorifique? Voici le programme des 4 premiers, regroupés en 2 points :

Evian-Montpellier
Saint-Etienne - PSG
Lille - Nice
Valenciennes - Lyon


3 : Les équipes de bas de tableau ne réussisent pas au Stade Rennais actuellement. Après une défaite à Nice (2-0) et un match nul, à domicile, face à Brest (1-1), les Bretons enchaînent un troisième match sans succès en concédant la défaite chez la lanterne rouge, Ajaccio (1-0).


3 bis : Le wagon de la Ligue 2 semble afficher complet en cette fin de première partie de saison ! Entre le 11e (Brest) et le 19e (Valenciennes), il y a seulement trois petits points.


4 : Lyon est de retour aux affaires ! Le septuple champion de France se sent pousser des ailes depuis sa qualification rocambolesque en Ligue des Champions. Pour preuve, les Gones, qui ont disposé d'Evian ce week-end, récoltent une quatrième victoire consécutive en championnat... et la 4e place au classement !

 

4 encore : Bordeaux et son entraîneur, Francis Gillot, adoptent le catenaccio. Sur leurs 4 derniers matches, les Girondins n'ont pas encaissé le moindre but. Contre Sochaux (1-0), les champions de France 2010 ont su se serrer les coudes en deuxième période. Et si la meilleure défense en période de crise... c'était la défense?

 

4 toujours : Vivement la trève pour Caen ! Après s'être inclinée face à l'OM, Bordeaux et l'ASSE, la formation normande a perdu à domicile face à d'Ordano (1-2). Une quatrième défaite qui s'ajoute au match nul (2-2) contre Ajaccio. Caen est au coeur du peloton en lutte pour le maintien...

 

7 : Pas moins de 7 des 19 buts de cette journée ont été inscrit dans le dernier quart d'heure de la rencontre. La palme revient au match Marseille-Lorient, avec une ouverture du score des Merlus par Innocent Emeghara (77e), puis une égalisation extraordinaire de Mathieu Valbuena (84e) avant que l'OM ne prenne un avantage définitif par l'intermédiaire de Benoît Cheyrou (94e).

 

8 : Qui peut arrêter Lisandro Lopez? L'embellie lyonnaise correspond au retour en forme de l'attaquant argentin, qui a signé ce week-end, face à Evian (2-1), son 6e but en 8 matches cette saison.

 

9 : Petit à petit, Saint-Etienne fait son nid ! Les Verts viennent d'enregistrer leur 9e succès de la saison en 18 matches et réintégre le Top 5 du championnat de France. Sur leurs 5 derniers matches, les hommes de Christophe Galtier ont aligné 4 victoires (contre Nice, Ajaccio, Caen et Dijon pour un match nul à Brest. Seront-ils aussi efficaces mercredi (21h) face au Paris Saint-Germain? La dernière défaite des Foréziens remontent à la 12e journée, face à une grosse écurie (Lyon, 1-2).

 

12 : Fin du cauchemar pour les Ajacciens avec une brillante victoire méritée, à la maison, face à Rennes (1-0). Les hommes de Pantaloni n'avaient plus remporté le moindre match depuis le 10 septembre, face à Valenciennes (3-1).

13 : Lille est un redoutable adversaire... à l'extérieur ! Vaillants au Parc des Princes, contre le PSG hier soir (0-0), les hommes de Rudi Garcia restent invaincus depuis 13 matches à l'extérieur (7 victoires et 6 nuls). Voilà une des forces du LOSC depuis une saison et demie maintenant. Lille est la dernière équipe invaincue loin de son stade cette saison.

Retour à l'accueil