PASTORE 2A l'approche de la cloture des grands championnats européens, TFF vous offre, chaque lundi, ses analyses, ses calculs et ses projections pour tenter de deviner quels seront les champions, les européens, les maintenus, les relégués mais aussi les promus de la saison 2011-2012. Ainsi, durant quelques semaines, Thefastfoot accentue son zoom au plus près du football européen. Et n'en oublie pas ses incroyables "chiffres fous fous"...

 

Ligue 1(36e journée - 24 buts marqués en 10 matches joués)

 

2 : L'enigme Tulio De Melo. Blessé une bonne partie de la saison, le Brésilien contribue à la fin de saison exceptionnelle du LOSC. Pour preuve, son doublé lundi face à Caen (3-0). Sur la selette cet hiver, De Melo a prolongé son bail de 2 ans au sein de la formation nordiste.

 

 

GIROUD 22 bis : Montpellier s'en sort bien, très bien même. Les Héraultais ont glané une 2e victoire consécutive à l'extérieur en s'imposant sur le terrain de Rennes (2-0). Deux buts signés Camara et Cabella, avec un brin de réussite.


A lire mon papier sur Eurosport.fr : PSG, Un trio enfin majeur (CLIQUEZ ICI)

 

3 : Tout va très vite dans le football. Pour preuve, les trajectoires croisées d'Auxerre et de Sochaux. Les Ajaïstes, vainqueurs il y a 10 jours de Brest (4-0) puis de Dijon (2-0), semblaient galvanisés et inébranlables à l'entame de cette 36e journée. Et pourtant, ces derniers se sont écroulés face à Bordeaux (2-4), passant de la 17e à la 20e et dernière place. Une place qu'occupait Sochaux, étrillé il y a peu encore par le Paris-SG (6-1), avant de s'imposer, face à Nancy (1-0). Les Doubistes héritent à leur tour de la précieuse et tant convoitée 17e place.

 

5 : Qu'est ce qui motivent actuellement les Bordelais? Incipides durant une bonne partie de la saison, les Girondins ont enregistré lundi, à Auxerre, un 5e match sans défaite. D'où la possibilité de décrocher la 5e place, synonyme de Ligue Europa la saison prochaine. Les joueurs de Gilot ne sont qu'à 2 points de l'ASSE (6e) et de Rennes (5e).

 

7 : A l'instar de leur voisin bourguignon, Auxerre, Dijon a toutes les peines du monde à finir la saison avec des points. Pour preuve, sa prestation consternante livrée à Lorient (0-0). Les hommes de Patrice Carteron, en position de relégable à l'issue de cette 36e journée, viennent d'enchaîner un 7e match sans succès en L1, leur 6e sans marquer le moindre but.

 

GAR 

9 : Lille a un parcours de champion. Les hommes de Rudi Garcia reste tout simplement sur 9 victoires sur leurs 10 derniers matches, enchaînant, contre Caen (3-0), leur 5e succès consécutif. Les Dogues, troisièmes, pointent à 2 longueurs du PSG (2e) et à 5 de Montpellier (1er), leur prochain adversaire en Ligue 1.

 

13 : Le début de match le plus catastrophique de la saison? C'est très certainement ce qu'ont vécu les Auxerrois face aux Girondins à l'Abbé Deschamps. En effet, les hommes de Jean-Guy Wallemme ont encaissé un but dès la 13e seconde, par l'intermédiaire de l'opportuniste Gouffran, qui signe au passage le but le plus rapide de la saison. S'en est suivi deux autres buts, l'un à la 4e minute (Gouffran) et l'autre à la 9e minute (Sané). 0-3 en moins de 10 minutes, les Ajaïstes, en lutte pour le maintien, ont sauvé l'honneur en seconde période grâce à un doublé de Kapo. Score final : 2-4.

 

15 : Hazard est en feu en cette fin de saison ! Le meneur de jeu belge de Lille a réalisé, face à Caen (3-0), sa 15e passe décisive de la saison, à l'heure de jeu, pour l'ancien stéphanois Dimitri Payet. Et dire qu'Hazard va s'envoler pour la Premier League...


nene18 : Nenê est en feu en cette fin de saison ! Le meneur de jeu du Paris Saint-Germain a effectué, face à Valenciennes (4-3), une prestation remarque en signant, notamment, son 18e de la saison et sa 9e passe décisive de la saison. Et dire que Nenê aurait pu être en équipe de France...

 

 

31 : Des nouvelles de l'OM? Après leur victoire contre Nancy, les Marseillais n'ont pas su enchaîner à Saint-Etienne (0-0). Auteurs d'une prestation honorable, les hommes de Deschamps comptent 45 points et sont confortablement installés dans le ventre mou du championnat (10e). Ils comptent, tout de même, 31 points de retard sur le leader, Montpellier !

 

Les enseignements du week-end :

 

Statu quo en tête de la Ligue 1. Les trois équipes de tête, à la fin de la saison, seront Montpellier, le PSG et Lille. Reste à connaître l'ordre. Pour le moment, les trois équipes se tiennent par la barbichette, toutes les trois s'étant imposées ce week-end. Pour la 4e place, Lyon garde une longueur d'avance après son nul face à Brest (1-1). Derrière, les Dogues, à trois points, Rennes (5e) et Saint-Etienne (6e) sont les grands perdants du week-end, incapables de s'imposer sur leur pelouse. Une aubaine pour Bordeaux, revenus à deux points de ce duo. Enfin, pour la relégation, rien est assuré de la 12e place, occupée par Valenciennes, qui s'est incliné au Hainault face au PSG (3-4) à la 20e, briguée par Auxerre, qui a chuté à l'Abbé-Deschamps (2-4).

 

- La lutte pour le titre :

 

1 - Montpellier  76 points

2 - Paris-SG  73 points

3 - Lille  71 points

 

Pas de longs discours quant à cette course palpitante mais juste le programme de la 37e et avant-dernière journée, qui pourrait bien décider (ou bouleverser) l'ordre du podium : Montpellier reçoit Lille alors que dans le même temps, le PSG recevra Rennes. Imaginez une victoire de Lille et de Paris...

 

- La lutte pour la Ligue Europa :

 

4 - Lyon  60 points

5 - Rennes  57 points

6 - Saint-Etienne  57 points

7 - Bordeaux  55 points

8 - Toulouse  55 points

 

MODESTE

Qui veut vraiment de la C3 cette saison? Alors que Rennes, l'ASSE et Toulouse ont sérieusement patiné ce week-end, les Girondins de Bordeaux font désormais figure de favoris ! En effet, les Champions de France 2009 accueilleront le week-end prochain Lorient avant de se frotter à Saint-Etienne, dans un match au parfum d'Europe. Rennes, qui compte certes 57 points, paraît en sursis avec un déplacement au Parc (37e j.) et la réception de Dijon, qui jouera son avenir en L1 (38e j.). De son côté, le Téfécé, incapable de battre ce lundi au Stadium l'OGC Nice, devrait haussé son niveau de jeu pour venir à bout de deux mal classés, Dijon et Ajaccio. Programme quasi similaire pour l'OL, qui a la mission de remporter au moins l'un de ses deux matches pour conserver sa 4e place, soit face à Ajaccio, soit face à Nice, deux formations en souffrance.

 

- La lutte pour le maintien :

 

12 - Valenciennes  40 points

13 - Lorient  39 points

14 - Nice  38 points

15 - Caen  38 points

16 - AC Ajaccio  37 points

17 - Sochaux  36 points

18 - Brest  35 points

19 - Dijon  35 points

20 - Auxerre 34 points

 

boudebouzCommençons par le cas le plus inquiétant, et peut-être même le plus désespéré : l'AJ Auxerre. Sur ces deux derniers matches, l'AJA devra glaner au moins 4 points, si ce n'est pas 6. Pour y parvenir, l'AJA devra chercher des points sur la pelouse de Marseille, qui aura à coeur de bien terminer devant son public, avant de recevoir Montpellier, qui sera, quoiqu'il arrive, obliger de prendre des points pour être sacré. Autant le dire tout de suite, les Ajaïstes se sont brûlés les ailes ce lundi, en perdant face à Bordeaux (2-4). Son voisin bourguignon, Dijon, n'est pas mieux loti. Les Rouges défieront deux candidats à l'Europe : Toulouse puis Rennes. L'objectif étant de prendre au moins 3 points, qui s'avéraient insuffisants. La 37e journée verra enfin deux duels cruciaux pour le maintien : Brest - Valenciennes et Caen - Sochaux. Mlaheurs aux vaincus, surtout pour les Bretons et les Doubistes. Difficile programme également pour Ajaccio, qui accueillera l'OL (37e) avant de finir à Toulouse (38e).

 

Et pendant ce temps-là, en Ligue 2...

 

Après Bastia, c'est au tour de Reims de sabrer le champagne ! A l'issue de cette 36e journée, les Remois (2e) comptent, après leur victoire sur Monaco (2-0), six points d'avance sur le quatrième, Clermont, avec une différence de buts supérieure de 6 unités. Plus de 30 ans après sa dernière accession en première divisions, les joueurs de Fournier sont à 99% en Ligue 1. Derrière, la lutte fait rage entre Troyes (58 points), Clermont (55) et dans une moindre mesure Sedan (53). En bas du classement, outre Amiens, déjà relégué, Boulogne sur mer paraît très mal embarquée, avec 5 points de retard sur le premier non-relégable, Le Havre. Pour la 18e et dernière place dans la charrette, pas moins de 5 équipes sont menacées : Metz (18e, 41 points), Le Havre (17e, 41 points), Arles-Avignon (16e, 44 points), Lens (15e, 44 points) et Le Mans (14e, 44 points). Choc en vue lors de la 37e journée entre Arles Avignon et Metz et lors de la 38e journée entre Le Mans et Arles Avignon.

Retour à l'accueil