Chers Fastfooters. Vous vivez, depuis plus d'un an déjà, le meilleur des grands championnats européens sur Thefastfoot. Mais qu'en est-il des autres, dits "mineurs", mais qui offrent de potentiels redoutables adversaires aux clubs français aussi bien en Ligue des Champions qu'en Ligue Europa la saison prochaine. TFF vous dit tout sur ses champions d'ailleurs !

 

***1ère partie : De l'Eredivise à la Super Lig***

 

1 - Bulgarie : Ludogorets Razgrad, un parcours à la Montpellier 

 

RAZGRAD-copie-1.JPGQui aurait parié sur Ludogorets Razgrad en début de saison? Ce club, fondé en 1945, qui n'avait jamais évolué dans l'élite du football bulgare et doté d'un stade de 6000 âmes n'avait rien d'un dangereux prédateur pour les clubs de Sofia, le CSKA en tête, qui trustent les titres depuis des lustres. Et pourtant. Racheté en 2010 par un puissant homme d'affaires, le club de Lugorets Razgrad, qui évoluait il y a encore trois saisons de cela en troisième division, s'est offert deux luxes : d'avoir battu le CSKA Sofia lors de la dernière journée (1-0), alors que Lugorets comptait 2 points de retard et de s'être emparé de la coupe nationale... huit jours plus tôt. Alexandre Barthe, seul français de la formation de Razgrad, passé par Rodez, et ses partenaires, disputeront le 2e tour préliminaire de la Ligue des Champions. Pour les 2e et 3e, le CSKA et le Levski Sofia cette saison, ce sera le 2e tour préliminaire... de Ligue Europa.


2 - Pays-Bas : L'Ajax sur son 31 !


AJAX1L'Ajax Amsterdam, champion en titre, a décroché, sous les ordres de Franck de Boer, le 31e titre de son histoire. Avec à sa tête une génération prometteuse, emmenée par Grégory Van der Wiel, Jan Vertonghen ou encore Miralem Soulejmanu, l'Ajax aux 93 buts marqués n'a laissé aucune chance à son dauphin, le PSV Eindhoven, relégué à 6 points. Cet Ajax offensif, qui est automatiquement qualifié pour les phases de poules de la C1, devrait se disloquer avec notamment un entraîneur, Franck de Boer, courtisé (Liverpool, Serie A?). Le Feyenoord, dans l'ombre ces dernières années et habitué aux joutes européennes [le club de Rotterdam avait remporté la Coupe de l'UEFA en 2002, ndlr.], disputera le 3e tour de la Ligue des Champions. Enfin, la prochaine C3 aura pour postulants néerlandais le PSV Eindhoven (3e) et l'AZ Alkmaar (4e), qualifiés directement du fait de la 9e place au classement UEFA des Pays-Bas.

 

3 - Anderlecht aussi sur son 31 !

 

Comme une évidence, le RSC Anderlecht, emmené par l'ancien monégasque Dieumerci Mbokani, a décroché la Jupiter League cette saison mais ne retrouvera pas pour autant une place de qualifié direct pour la prochaine C1. Les Mauves devront passer par le tour préliminaire du fait du sacre de Chelsea en Ligue des Champions. Si le Bayern l'avait emporté, le RSC aurait été qualifié directement.* 13e nation au rang du classement UEFA, la Belgique alignera une deuxième équipe, le FC Bruges (2e) au 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions. Pour sa part, Gent, qui complète le podium, défendra ses couleurs en phases de poules de la Ligue Europa.

 

* La "coutume" veut que le vainqueur de la C1 participe la saison suivante à la plus prestigieuse des compétitions européennes grâce à son championnat. Mais Chelsea, le vainqueur 2012, qui a fini 6e de la Premier League, rompt avec cette tradition. Tottenham, 4e du dernier championnat d'Angleterre, est reversé en Europa League. Et c'est la 13e nation au classement Uefa qui trinque. De qualifié direct, le RSC passe à un 3e tour rageant. 

 

4 - Cluj n'est plus une surprise !  

 

Profitant, entre autres, des difficultés du Steaua Bucarest (3e) ou encore de l'Otelul Galati (6e), le CFR 1907 Cluj a, comme en 2008 et en 2010 su tirer son épingle du jeu dans la Liga roumaine. Pour renouer avec la phase de poules de Ligue des Champions, la formation de Cluj retrouvera le 3e tour préliminaire, à l'instar du LOSC en Ligue 1, en compagnie de Vaslui (2e). Le Steaua, finaliste de la Ligue des Champions en 1988 participera, comme cette saison, aux phases de poule de la C3.

 

5 - Galatasaray de retour aux affaires !

 

ELMANDER-copie-1.JPGAprès 4 années de disette, le club des Jaunes et Rouges d'Istanbul a réussi à tenir à distance son meilleur sur son grand rival, Fenerbahçe (2e), pour décrocher le 18e titre national de son histoire [égalant ainsi le total de Fenerbahçe]. Le club où évolue, entre autres, Tomas Ujfalusi, Johan Elmander, Felipe Melo, Albert Riera ou encore Milan Barros disputera les phases de poules de la Ligue des Champions alors que les partenaires de Moussa Sow devront valider leur billet lors d'un 3e tour. Trabzonspor (3e), qui avait posé des problèmes à Lille la saison passée en C1, est reversée en phases de poules de la Ligue Europa. Histoire de titiller l'OL, l'OM ou les Girondins de Bordeaux?

 

Ne manquez pas, dès demain, le second volet des (autres champions) du continent !

Retour à l'accueil